Aperçu des communiqués

Office de la culture du canton de Berne / Pro cinéma Berne Le lauréat du Prix du cinéma 2013 est « Harry Dean Stanton : Partly Fiction », un documentaire de Sophie Huber

20 octobre 2013 – Communiqué de presse; Direction de l'instruction publique

Les noms des lauréats des prix du jury et du public ont été rendus publics lors de la cérémonie de clôture du Festival du Prix du cinéma bernois. Cette année, le Prix bernois du cinéma, doté de 30 000 francs, est décerné au documentaire « Harry Dean Stanton : Partly Fiction », réalisé par Sophie Huber. Simon Baumann remporte le prix de la réalisation, d’une valeur de 20 000 francs, pour son documentaire « Zum Beispiel Suberg ». Le prix du meilleur espoir, doté de 10 000 francs, est attribué au jeune réalisateur Jeshua Dreyfus pour son film de fiction « Halb so Wild ». Le public du Festival du Prix du cinéma bernois a, quant à lui, décerné deux prix. Les prix du jury seront remis le 13 novembre prochain, à la Dampfzentrale de Berne.

En clôture de la deuxième édition du « Festival du Prix du cinéma bernois », l’Office de la culture et Pro cinéma Berne ont dévoilé le nom des lauréats du Prix du cinéma bernois, dimanche après-midi (20 octobre), au cinéma Lichtspiel.

« Harry Dean Stanton : Partly Fiction », de Sophie Huber, couronné meilleur film

Le documentaire « Harry Dean Stanton : Partly Fiction », réalisé par Sophie Huber, remporte le Prix du cinéma 2013, doté de 30 000 francs. Comment filmer l’âme, si ce n’est en filmant un homme qui ne parle pas, qui chante le blues et déclare n’être rien. La caméra de Sophie Huber fait un bout de chemin auprès de Harry Dean Stanton, acteur de seconds rôles légendaire (plus de 200 films) doublé d’un chanteur, pour en livrer des images envoûtantes et mélancoliques, laissant la parole à ses amis, parmi lesquels Kris Kristofferson, Wim Wenders, Sam Shepard ou David Lynch.

Prix de la réalisation et du meilleur espoir

Simon Baumann remporte le prix de la réalisation pour son documentaire « Zum Beispiel Suberg » et reçoit 20 000 francs à ce titre. Chronique pleine d’humour d’un petit village comme tant d’autres en Suisse, son film montre, sans sensiblerie, comment la prospérité génère le désert social dans notre pays. Baumann y campe un réalisateur qui part à la découverte de mondes parallèles inconnus armé d’un humour laconique. Il livre des images d’une précision éloquente, qu’il commente avec beaucoup d’ironie, mais sans jamais porter d’accusation. Un film d’actualité s’il en est, qui met en lumière les évolutions sociales et gagne en profondeur poétique en intégrant une histoire de famille pleine de tendresse.

Il faut beaucoup de courage, de force de conviction et de persévérance pour réaliser un premier long métrage et, par-dessus le marché, le produire tout seul avec très peu de moyens. A 28 ans à peine, Jeshua Dreyfus a réussi cette prouesse. Son film « Halb so wild » séduit par l’extrême sensibilité avec laquelle il évoque les troubles amoureux d’un groupe de jeunes qui passent des vacances ensemble dans un chalet au fin fond de la montagne. Grâce à des personnages crédibles filmés avec justesse, Jeshua Dreyfus présente un premier film merveilleusement sincère, qui rend avec précision les humeurs des personnages et la dynamique du groupe qu’ils forment.

Festival du Prix du cinéma bernois

Les 12 films qui avaient été nominés cette année pour le Prix du cinéma étaient, ce week-end, à l’affiche des cinémas de l’association « Das andere Kino in Bern » (DAK) dans le cadre du 2e Festival du Prix du cinéma bernois.

Les organisateurs sont satisfaits de cette deuxième édition du festival et observent. Les prix des meilleurs court et long métrages, décernés pour la première fois cette année par le public, ont notamment rencontré un vif intérêt.

Les lauréats du prix du public sont :

-     « The Smortlybacks », de Ted Sieger et Wouter Dierickx (meilleur court métrage)

-     « Neuland », d' Anna Thommen (meilleur long métrage)

Des informations complémentaires sont en ligne sur www.bernerfilmpreisfestival.ch/fr/.

 

Remise des prix le 13 novembre

Le Prix bernois du cinéma 2013 sera remis en même temps que le Prix bernois de la musique 2013, mercredi 13 novembre prochain, à 19h30 à la Dampfzentrale de Berne. La cérémonie est publique et gratuite. De courts extraits des films primés y seront projetés.

Aperçu des communiqués