Aperçu des communiqués

Prix des monuments historiques 2015 Des énergies nouvelles dans un moulin ancien

8 mai 2015 – Communiqué de presse; Direction de l'instruction publique

C’est la sixième fois que le Service des monuments historiques du canton de Berne décerne son prix, qui distingue la restauration et l’aménagement d’un bâtiment historique. En 2015, il récompense la famille propriétaire d’un ensemble historique bâti autour d’un moulin, à Wohlen bei Bern, qui a été entretenu et exploité avec soin par plusieurs générations. Le Prix des monuments historiques du canton de Berne récompense l’engagement exceptionnel de la famille et sa planification réfléchie. Le Prix spécial est attribué à la Fondation de la scierie Paroz, à Saicourt, dans le Jura bernois. En s’appuyant sur des bénévoles aussi nombreux que dynamiques, elle a pu redonner vie à une scierie du XVIIIe siècle.

La Hofenmühle à Wohlen bei Bern a une longue histoire. Certes, on n’y trouve plus de sacs de farine rebondis car le moulin n’a plus d’activité commerciale depuis vingt ans. Mais il attire toujours un public fourni, qui vient admirer le spectacle de ses impressionnantes installations restées en état de marche. L’entretien permanent de ce bâtiment historique est une lourde tâche pour Regula et Niklaus Baumgartner. Leur stratégie consiste à fixer systématiquement des priorités et à limiter les interventions au strict nécessaire. En effet, ils désirent avant tout préserver durablement la substance et la fonctionnalité du moulin. Ils étudient soigneusement les conséquences des mesures envisagées afin de maintenir toutes les options ouvertes pour l’avenir.

Un travail d’équipe sur le toit et la façade

Les propriétaires sont particulièrement fiers du toit qu’ils viennent de rénover. La jeune génération, elle aussi, a mis toute son énergie au service de ce difficile travail. Comme l’utilisation de l’espace sous les combles n’était pas à l’ordre du jour, la famille a préféré ne pas aménager le dernier étage car cela aurait obligé à pratiquer des interventions disproportionnées sur la substance du bâtiment. Le toit a néanmoins été restauré avec soin : la structure porteuse ancienne a été réparée, les éléments en bois qui étaient abimés ont été remplacés puis des voliges et des tuiles neuves ont été posées. La construction a donc conservé son authenticité, le seul ajout ayant été un écran de sous-toiture conforme aux normes actuelles. Ainsi, le bâtiment a retrouvé son aspect extérieur d’origine et les propriétaires suivants seront libres d’utiliser l’espace intérieur à leur guise.

Les échafaudages installés pour la rénovation du toit offraient l’occasion rêvée de rénover l’habillage des avant-toits et les peintures décoratives de la façade. Ces travaux aussi ont été réalisés en grande partie par les maîtres d’ouvrage, avec le soutien d’une petite équipe. La structure en bois a retrouvé son gris froid d’antan, mise au jour par le restaurateur. La maxime qui orne la façade depuis 1834, qui a été rafraîchie, n’a rien perdu de son actualité : «(…) bleibe dieses Haus hier stechen, (…) bis die Weld wirt untergechen.» [que cette maison reste debout jusqu’à la fin du monde]

Un potentiel à exploiter

Pour assurer la pérennité de la Hofenmühle, il faut lui trouver de nouvelles affectations convenant au site. Cet ensemble historique et l’environnement intact qui lui sert d’écrin présentent un important potentiel. Les anciens économats et ateliers ont ainsi été transformés en ateliers, où tout concourt à trouver l’inspiration. Les adaptations architecturales ont été limitées au strict minimum afin de préserver l’atmosphère incomparable des lieux et de conserver la souplesse d’utilisation des pièces. C’est ainsi que la famille Baumgartner crée des bases pour l’avenir.

Prix spécial de la commission d’experts : renaissance d’une scierie du XVIIIe siècle

Contrairement au prix principal, le Prix spécial de la Commission d’experts pour la protection du patrimoine s’intéresse non pas à l’architecture du quotidien, mais à une restauration exemplaire ou à une intervention ponctuelle présentant un caractère extraordinaire. Tous les types d’édifice entrent en considération : églises, châteaux, auberges, maisons et villas, mais aussi des constructions plus rares comme les colonnes météorologiques ou les barrages. La qualité irréprochable de la restauration est un critère déterminant même si le choix de solutions novatrices ou durables peut aussi faire pencher la balance.

Cette année, la Commission d’experts pour la protection du patrimoine décerne son Prix spécial à la Fondation de la scierie Paroz, à Saicourt, dans le Jura bernois. Par son engagement, elle a su redonner vie à une scierie du XVIIIe siècle. Cet édifice sobre est constitué de deux bâtiments : le premier, massif, abrite un petit logement de fonction tandis que la construction en bois adjacente est destinée à la scierie proprement dite et à son installation mécanique.

Les membres de la Fondation de la scierie Paroz ont réussi à gagner à la cause de cet édifice un groupe de bénévoles des environs, qui se sont fortement investis dans les lourds travaux de restauration. En concertation avec les conseillers techniques du Service des monuments historiques du canton de Berne, ils ont remis en état ce bâtiment commercial historique avec le plus grand respect.

Remise des prix, expositions, journée du moulin et visites guidées

La cérémonie de remise des prix, qui est ouverte au public, aura lieu jeudi 21 mai prochain, à 18h30, à la Stadtsaal du Forum de la Grenette (Kornhaus), à Berne. La revue UMBAUEN+RENOVIEREN consacrera un portrait aux deux ensembles récompensés. Une petite exposition organisée dans la galerie du Forum de la Grenette proposera des informations complémentaires sur la Hofenmühle, son histoire et les travaux de rénovation qui s’y déroulent. Cette exposition se déplacera à la mi-juin dans la commune de Wohlen, près de Berne, où elle prendra ses quartiers dans les locaux de l’administration communale jusqu’à la fin du mois de juillet.

Il est également possible de visiter la Hofenmühle et la scierie Paroz. La traditionnelle journée du moulin aura lieu samedi 16 mai, sur le thème « Der fruchtbare Boden und seine Lebewesen » [Le sol fertile et ses habitants] et des visites, guidées conjointement par la famille Baumgartner et des membres du Service des monuments historiques, seront proposées le mardi 23 juin prochain. Quant à la scierie Paroz, on pourra la voir fonctionner lors de démonstrations organisées par des membres de la fondation jeudi 26 juin.

Journée du moulin : 16 mai, Hofenmühle, à Wohlen bei Bern
« Der fruchtbare Boden und seine Lebewesen » [Le sol fertile et ses habitants], de 9h à 17h

Exposition à Berne, du 21 mai au 13 juin
Galerie du Forum de la Grenette, du mardi au vendredi de 10h à 19h et samedi de 10h à 17h

Exposition à Wohlen bei Bern, du 16 juin au 24 juillet
Administration communale, Hauptstrasse 26, du lundi au vendredi de 8h30 à 11h45 et de 13h30 à 17h (lundi jusqu’à 18h et vendredi jusqu’à 16h)

Nota bene

Chaque année depuis 2010, le Service des monuments historiques du canton de Berne, en partenariat avec la revue spécialisée « UMBAUEN + RENOVIEREN », décerne son Prix des monuments historiques afin de récompenser des maîtres d’ouvrage qui, en collaboration avec les équipes cantonales, ont su restaurer et aménager avec soin un bâtiment historique utilisé quotidiennement. Le but est de mettre en valeur les nombreux bâtiments qui, par leur caractère architectural, historique ou technique, façonnent l’identité de nos villages et de nos villes tout autant que les châteaux et les églises dans l’ombre desquels ils ont été érigés.

Mediendokumentation

Aperçu des communiqués