Aperçu des communiqués

Révision de la loi cantonale sur l’agriculture en consultation Zones de protection pour l’élevage d’abeilles résistantes

23 juin 2017 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

L’élevage de colonies dynamiques et résistantes aux maladies est central pour la survie des abeilles. Le canton de Berne prévoit donc de mettre en place des zones de protection autour des stations de fécondation. Le Conseil-exécutif a mis en consultation une modification de la loi cantonale sur l’agriculture correspondante.

La base légale permettra d’introduire des dispositions pour protéger les abeilles dans des périmètres définis. Des zones de protection permettront d’empêcher des accouplements inopportuns. Dans le canton de Berne, on dénombre dix stations de fécondation. Trois races d’abeilles adaptées aux conditions climatiques de la région y sont élevées. Afin de permettre un élevage ciblé, ces stations doivent être entourées de zones de protection qui évitent que des races incompatibles ne s’installent dans les ruchers. Il n’existe pour l’heure aucune base légale autorisant le canton de Berne à définir des espaces pour l’élevage des abeilles.

Lors de la session de juin 2015, le Grand Conseil a adopté une motion (M167-2014 Guggisberg) demandant la mise en place de zones de protection pour les stations de fécondation. La loi sur l’agriculture précisera désormais que le Conseil-exécutif peut limiter, par voie d’ordonnance, l’apiculture à certains secteurs au nom de la protection des abeilles. Cela implique, par exemple. que seules des reines sélectionnées pour l’élevage seront autorisées dans la station de fécondation et que la zone de protection ne pourra être fréquentée par aucune colonie d’abeilles étrangère.

Avec l’appui des apiculteurs

Les secteurs propices à la fécondation d’abeilles sont rares, ce qui peut donner lieu à des conflits d’utilisation entre les sociétés apicoles. Le Conseil-exécutif considère qu’il ne revient pas au canton d’apprécier les intérêts de chacune et espère que la Fédération des sociétés bernoises d’apiculture se chargera de soumettre des propositions pour la création des zones de protection et des stations de fécondation. Ce n’est qu’à cette condition que le canton pourra s’acquitter de cette nouvelle tâche avec les ressources actuelles de son service spécialisé Abeilles.

Le délai pour la procédure de consultation auprès des milieux intéressés court jusqu’au 25 septembre 2017.

Documentation

Aperçu des communiqués