Aperçu des communiqués

Du nouveau pour les bons de garde pour les enfants

Toutes les communes bernois pourront octroyer, à compter de 2019, des bons de garde pour les enfants confiés à une garderie ou à une famille de jour. Le Conseil-exécutif avait annoncé cette décision en juin 2016. Entre-temps, un groupe de travail a élaboré une stratégie détaillée dont les informations principales ont été publiées en ligne par la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale (SAP). Elle livre ainsi dès à présent aux communes, aux structures d’accueil extra-familial et aux parents les informations sur la base desquelles elle entend réviser l’ordonnance en la matière. Les milieux concernés seront appelés à prendre position sur cette réforme à l’occasion d’une consultation prévue au printemps 2018. Le nouveau système prévoit que les parents reçoivent de la commune des bons cofinancés par le canton en fonction de leurs revenus, à faire valoir dans la structure d’accueil de leur choix. Les communes sont libres d’opter pour le nouveau système et, le cas échéant, de fixer des contingents. La stratégie détaillée définit les critères d’éligibilité pour les parents et d’agrément à destination des institutions.

Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale

Approbation de la planification des routes pour le contournement de Wilderswil

La Direction des travaux publics, des transports et de l’énergie a édicté la planification des routes pour le contournement de Wilderswil. Le canton a, ce faisant, rejeté plusieurs oppositions qui n’avaient pas encore été liquidées. Cette décision n’a pas été attaquée. Rien ne s’oppose donc à ce que ce village proche d’Interlaken soit délesté du trafic de transit. La demande de crédit pour la construction de la nouvelle route devrait être présentée au Grand Conseil en mars 2018, en même temps que celle pour les mesures de protection contre les crues. La planification et la construction de cette route devraient prendre près de six ans, le début des travaux étant prévu pour le printemps 2020. Les coûts sont estimés à environ 73,7 millions de francs.

Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie

Aperçu des communiqués