Aperçu des communiqués

Vendanges 2017 dans le canton de Berne Un millésime placé sous le signe des extrêmes

17 novembre 2017 – Communiqué de presse; Direction de l'économie publique

Grâce à des conditions de récolte idéales, la teneur en sucre du raisin bernois est meilleure cette année que la moyenne. Les vignerons et vigneronnes ont cependant dû faire face aux nombreux défis posés par une météo capricieuse : les gelées de printemps ainsi que la grêle et la sécheresse estivales ont entraîné des pertes de rendement, si bien que la récolte dans le canton de Berne a été inférieure de 17% à la moyenne de ces dix dernières années.

En 2017, quelque 1425 tonnes de raisins ont été récoltées dans le canton de Berne sur une surface viticole de 247 hectares, soit 28% de moins que l’année précédente (1970 tonnes).

Le millésime 2017 a été marqué par les gelées nocturnes survenues fin avril. La région du lac de Thoune a été fortement touchée par ce phénomène. D’autres zones, sur les hauteurs au bord du lac de Bienne, ont également enregistré de légers dégâts dus au gel. En juillet, les fortes averses de grêle ont frappé le Jolimont et la commune de Cerlier.

En revanche, le temps chaud et sec de l’été et de la fin de l’automne a été très positif pour le raisin : aucune maladie n’a causé de dommages. Même les dégâts dus aux drosophiles du cerisier ont été peu importants cette année grâce aux mesures de prévention et à un système de surveillance ingénieux.

Récolte précoce, raisins d’excellente qualité

La récolte a commencé très tôt à cause des conditions météorologiques : les premiers raisins ont été récoltés fin août et les derniers, fin octobre. Grâce au beau temps, les raisins étaient d’excellente qualité et présentaient une teneur en sucre supérieure à la moyenne. Lors du contrôle des vendanges et de l’autocontrôle, aucune réclamation n’a été constatée. Cette récolte a donc le potentiel pour donner encore une fois un excellent millésime.

La majeure partie des raisins (1366 tonnes) proviennent de la région du lac de Bienne. Autour du lac de Thoune, la récolte a été d’à peine 44 tonnes à cause des dégâts dus au gel, soit un tiers d’une récolte normale (environ 140 tonnes).

Aperçu des communiqués