Aperçu des communiqués

De nouvelles priorités pour le tourisme bernois

18 janvier 2018 – Communiqué de presse; Direction de l'économie publique

Le directeur de l’économie publique Christoph Ammann a rencontré les professionnels du tourisme lors d’un sommet à Thoune. Le tourisme bernois se porte bien, comme le montre la progression record au plan national du nombre de nuitées enregistrées l’été dernier (+8,4%). Pour faire face au contexte changeant dans la branche, le canton de Berne se fixe de nouvelles priorités : la culture, le numérique, les moyens de prospection accordés aux destinations et les grandes manifestations.

Le conseiller d’Etat Christoph Ammann, directeur de l’économie publique, a rencontré les acteurs du tourisme le 16 janvier à Thoune. Je constate que le canton de Berne pèse toujours plus lourd dans le tourisme en Suisse, a-t-il déclaré d’emblée. Grâce aux efforts de BE! Tourisme SA, les spécificités du canton de Berne sont mieux perçues en Suisse et à l’étranger. Berne Région (Oberland bernois et région bernoise) est la deuxième région touristique de Suisse, derrière la région zurichoise. Dans la région bernoise, le nombre de nuitées a progressé de 8,4% l’été dernier, une augmentation dont aucune autre région ne peut se targuer.

Tourisme BE 2025

Christoph Ammann a présenté le document de travail « Tourisme BE 2025 ». Le concept vise à répondre aux conditions versatiles régnant dans le secteur touristique en fixant de nouvelles priorités, telles que la culture ou les grandes manifestations. Il s’agit de mettre en scène de manière attrayante la diversité de la nature et de la culture qu’offre le canton de Berne, a expliqué le conseiller d’Etat. Le document complète la Stratégie touristique bernoise et sera mis en consultation auprès des acteurs de la branche jusqu’à la fin de février 2018. Des projets et des mesures seront ensuite engagés en fonction des résultats.

100% de la taxe d’hébergement aux destinations touristiques

Le ministre de l’économie publique a profité de l’occasion pour annoncer une décision prise par le Conseil-exécutif le 9 janvier dernier : l’intégralité du produit de la taxe d’hébergement perçue entre janvier 2018 et octobre 2021 ira aux six destinations touristiques pour leur permettre de prospecter le marché. La taxe d’hébergement s’élève à un franc par nuitée. 

Documentation

Aperçu des communiqués