Aperçu des communiqués

La vie au bord du lac de Bienne il y a 4700 ans Nouvelle publication sur l’archéologie subaquatique dans le canton de Berne

27 février 2018 – Communiqué de presse; Direction de l'instruction publique

Les rives du lac de Bienne sont un paysage culturel unique en Europe. Le Service archéologique du canton de Berne présente dans une monographie les résultats obtenus par son équipe de plongée en trente ans d’existence.

Amateurs éclairés et professionnels étudient depuis des générations les sites préhistoriques palafittiques mis au jour autour du lac de Bienne. Dans une nouvelle publication en allemand, l’auteur Peter J. Suter livre un portrait culturel et historique complet de toute une région il y a 4700 ans en y apportant un éclairage nouveau.

Datations à l’année près 

À l’époque néolithique, les rives du lac de Bienne hébergeaient de nombreux villages, dont cinq sont aujourd’hui des sites appartenant au patrimoine mondial culturel de l’Unesco. La datation dendrochronologique de pièces de bois permet de retracer, parfois à l’année près, l’évolution de ces établissements. Les échantillons de bois indiquent que nos lointains ancêtres pratiquaient une sylviculture ciblée et donc une exploitation intensive du milieu naturel. Ils avaient également des contacts avec des contrées lointaines ou avaient bénéficié de transferts de technologie, comme l’atteste la présence de matières premières importées et de cuivre transformé. Un objet unique en son genre découvert à Vinelz, une roue en bois primitive, a permis d’établir que la roue et le char étaient en usage au bord du lac de Bienne il y a plus de 4000 ans.

Bientôt de nouvelles études à Bienne 

Si l’on peut aujourd’hui étudier les établissements préhistoriques sur les rives du lac de Bienne par des moyens scientifiques modernes, c’est en grande partie grâce aux relevés des vestiges menacés par l’érosion réalisés à partir de 1984. Année après année, l’intense activité de construction contemporaine a également été mise à profit pour procéder à des interventions archéologiques. Le futur Campus Biel/Bienne de la Haute école spécialisée, par exemple, sera construit à proximité du lac. Les fouilles de sauvetage qui y seront réalisées permettront de préserver le patrimoine culturel archéologique du site pour les prochaines générations et les chercheurs du futur. 

Références de la publication

Peter J. Suter, Um 2700 v. Chr. Wandel und Kontinuität in den Ufersiedlungen am Bielersee. Berne 2017. 764 p. avec 562 illustrations et 296 tableaux. Prix : CHF 89.–.
ISBN 978-3-9524659-4-3. À commander au Service archéologique du canton de Berne, adb@erz.be.ch, tél. 031 633 98 00.

Documentation

Aperçu des communiqués