Aperçu des communiqués

Allocations familiales : pas de limite d’âge inférieure

Le gouvernement du canton de Berne approuve sur le fond la révision de la loi fédérale sur les allocations familiales. Il propose néanmoins de renoncer totalement à une limite d’âge inférieure pour les élèves qui reçoivent une allocation de formation. La Confédération souhaite faire passer cette limite d’âge de 16 à 15 ans. Le Conseil-exécutif estime que la perméabilité croissante du système scolaire pourrait amener toujours plus d’écoliers à suivre une formation postobligatoire avant 15 ans. Il approuve sans réserve les allocations familiales aux mères seules au chômage et les aides financières aux organisations familiales.

Traitement de l'affaire: Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques

Réfection de la HES des sciences agronomiques

Le Conseil-exécutif propose au Grand Conseil un crédit de 5,91 millions de francs pour rénover le bâtiment B de la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires à Zollikofen, construit en 1967. L’enveloppe et le toit plat ne sont plus imperméables. Les fenêtres et les autres éléments de la façade doivent être remplacés. Une installation photovoltaïque sera posée sur le toit, une fois celui-ci étanchéifié et isolé thermiquement. Les travaux seront réalisés sans interruption de l’activité, mais des locaux devront être loués pour assurer la continuité des cours. 

Traitement de l'affaire: Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie

Loi fédérale sur les précurseurs de substances explosibles

Le gouvernement cantonal bernois soutient la nouvelle loi fédérale sur les précurseurs de substances explosibles. La différence de cadre juridique et des mécanismes de contrôle entre la Suisse et l’UE pourrait amener des criminels à se procurer des précurseurs de substances explosibles en Suisse et à les utiliser abusivement pour commettre des attentats en Suisse ou à l’étranger, souligne-t-il dans sa réponse à la consultation. Même si la loi n’empêchera pas tous les attentats, elle permettra d’assurer une surveillance efficace du marché et d’attirer l’attention sur des incidents suspects.

Traitement de l'affaire: Direction de la police et des affaires militaires

Restrictions d’admission en médecine et en sport

Le Conseil-exécutif a fixé les capacités d’accueil des filières de bachelor en médecine humaine, en médecine dentaire et en médecine vétérinaire à l’Université de Berne et des programmes de bachelor en sciences sportives, major 120 ECTS et minor 60 ECTS, pour l’année académique 2018/2019. Afin d’éviter une pénurie de médecins, la capacité d’accueil maximale de la filière de bachelor en médecine est augmentée, de 220 à 320 places d’études. Celles de la médecine dentaire et de la médecine vétérinaire restent inchangées, à respectivement 35 et 70 places. S’agissant des sciences sportives, la capacité d’accueil sera limitée à 165 places d’études au plus, major 120 ECTS et minor 60 ECTS confondus.

Traitement de l'affaire: Direction de l'instruction publique

Aperçu des communiqués