Aperçu des communiqués

Fête en l’honneur du président du Grand Conseil Jürg Iseli Un Oberlandais à nouveau premier citoyen du canton

7 juin 2018 – Communiqué de presse; Grand Conseil

Le Grand Conseil a nommé Jürg Iseli (UDC) à sa présidence au début de la session de juin. Une fête officielle a été organisée en son honneur par la commune de Zwieselberg jeudi 7 juin 2018. Les hôtes se sont succédé à la tribune pour le féliciter, comme le maire Ueli Zurbuchen ou le président du Conseil-exécutif Christoph Neuhaus.

Le Grand Conseil du canton de Berne est présidé pour la quatrième fois de suite par un représentant de l'Oberland bernois. Pour la commune de Zwieselberg, la fête pour le premier citoyen du canton Jürg Iseli a eu une saveur particulière. « Il est bon de savoir qu’un habitant de Zwieselberg aura l’honneur pendant un an de présider le Grand Conseil et de représenter le canton de Berne », s’est félicité le maire Ueli Zurbuchen. Par ses expériences, Jürg Iseli a prouvé qu’il est un homme proche de la réalité, capable d’évaluer les conséquences que les décisions politiques ont sur les communes et sur la population.

Un homme solide à l’esprit combatif

Le président du Conseil-exécutif, Christoph Neuhaus a rappelé que le président du Grand Conseil et lui-même doivent veiller à ce que le parlement et le gouvernement, malgré leurs rôles différents, travaillent main dans la main – dans l’intérêt de toutes les Bernoises et de tous les Bernois. D’autres personnalités, à l’instar de la présidente du groupe UDC Madeleine Amstutz ou de la présidente sortante du Grand Conseil Ursula Zybach, ont pris la parole pour louer ses mérites.

Jürg Iseli a consacré son allocution aux enjeux politiques auxquels sera confronté le canton de Berne. La mise en œuvre de la votation populaire sur le transfert de Moutier est l’un d’eux. « Pour l’heure, il s’agit de laisser la justice trancher les recours contre le déroulement du scrutin », a-t-il souligné. Pour le reste, il n’est pas question de toucher au statut particulier du Jura bernois. Aux yeux du président du Grand Conseil, il vaut mieux affronter ouvertement les questions et aboutir à des solutions de compromis. Les défis ne manqueront pas à l’avenir, qui permettront d’alimenter les débats politiques. Pour Jürg Iseli, « la volonté de faire avancer le canton de Berne doit cependant toujours primer dans l’esprit de chacun ».

Documentation

Aperçu des communiqués