Aperçu des communiqués

Studio de la radio à Berne : décision décevante de la SSR

28 juin 2018 – Communiqué de presse; de la ville et du canton de Berne et de la Région capitale suisse

La ville et le canton de Berne ainsi que la Région capitale suisse sont déçus de la décision du conseil d’administration de la SSR d’examiner de près le transfert à Zurich de la radio alémanique SRF. Face à la forte résistance suscitée par le projet, il aurait fallu suspendre les investigations. La ville, le canton de Berne et la Région capitale suisse demandent aux dirigeants de la SSR de garder le site de la radio alémanique à Berne. Ils sont prêts en contrepartie à faire le nécessaire pour améliorer les conditions de la SSR dans la capitale fédérale.

Le conseil d’administration de la SSR a annoncé aujourd’hui dans un communiqué que le déménagement de la radio alémanique SRF de Berne à Zurich « fera l’objet d’un examen approfondi sur les plans économique et professionnel ». Le maire de Berne Alec von Graffenried et le conseiller d’État Christoph Ammann sont déçus de cette décision.

Selon la ville, le canton de Berne et la Région capitale suisse, le conseil d’administration de la SSR ne tient pas compte du profond scepticisme manifesté par une grande partie de la population et par de nombreux partis, organisations et associations envers une concentration supplémentaire des médias à Zurich. En agissant de la sorte, la SSR menace de compromettre l’équilibre d’une Suisse fédérale et d’un service public décentralisé et de qualité. En outre, la décision va à l’encontre du refus massif de l’initiative « No Billag », qui doit être compris comme un vote contre la centralisation des médias nationaux et une volonté de voir la SSR bien présente dans toutes les régions du pays. 

Des solutions à Berne même

La ville, le canton de Berne et la Région capitale suisse comprennent que la SSR doit maîtriser ses coûts et qu’elle cherche à faire des économies dans son parc immobilier. La ville de Berne a pris contact récemment avec le service des immeubles de la SSR pour lui proposer une douzaine d’options en vue du déménagement de la direction générale de la SSR de la Giacomettistrasse vers le centre de Berne. Par ailleurs, la ville de Berne recherche des solutions pour éviter à la SSR de payer la rente pour le droit de superficie du bâtiment de la Schwarztorstrasse. Elle est disposée également à proposer ses services dans le but de trouver de nouveaux locataires pour les locaux de la Giacomettistrasse. Le maire Alec von Graffenried est persuadé que le cadre économique peut être amélioré durablement pour la SSR dans la capitale fédérale.

Revenir sur la décision

La ville, le canton de Berne et la Région capitale Suisse restent convaincus que la SSR a tout à gagner, elle aussi, de sa présence dans le centre politique et administratif du pays. Un transfert serait incompréhensible, tant d’un point de vue démocratique que du point de vue de la politique médiatique. Selon le conseiller d’État Christoph Ammann, cette décision se ferait au détriment des médias suisses, d’une couverture médiatique de qualité, de Berne en tant que centre politique de la Suisse, des autres régions linguistiques du pays, des employés de la rédaction de la radio SRF et – en définitive – de l’entreprise elle-même. La ville, le canton de Berne et la Région capitale demandent donc au conseil d’administration de la SSR de revenir sur sa décision et de s’engager clairement en faveur du site de Berne.

Aperçu des communiqués