Aperçu des communiqués

Rapport de développement durable et bilan du programme de législature 2015-2018 Tendance positive, mais d’autres cantons font mieux

15 mai 2018 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Une tendance positive se dessine dans le canton de Berne en matière de développement durable depuis quelques années. Berne est néanmoins en retard par rapport à d’autres cantons. C’est ce que révèle le rapport du Conseil-exécutif consacré au développement durable, qui montre par ailleurs comment le gouvernement a pu articuler ses objectifs de législature 2015-2018 en fonction de cette thématique.

Depuis plus de dix ans, les programmes de législature et les stratégies du Conseil-exécutif sont axés sur les principes du développement durable. Le gouvernement bernois met sur un pied d’égalité trois dimensions : l’environnement, l’économie et la société. Son rapport 2018 montre à l’aide d’indicateurs où se situe le canton de Berne dans la mise en œuvre des principes de développement durable, notamment par rapport aux autres cantons. À la différence des éditions publiées entre 2010 et 2014, le nouveau document explique pour la première fois dans quelle mesure les objectifs ont pu être réalisés et à quel point ils étaient liés aux principes de développement durable.

Tendance positive

Pour ce qui est du développement durable, les aspects positifs prévalent dans le canton de Berne. S’agissant de la dimension environnement, plusieurs améliorations ont été apportées, par exemple dans le milieu naturel protégé. Le bilan de la dimension économie est plus mitigé. Les loyers ont augmenté, tandis que la charge fiscale reste élevée dans le canton de Berne. En revanche, le niveau de qualification et la disponibilité de main-d’œuvre hautement qualifiée ont évolué favorablement.

En ce qui concerne la dimension société, le bilan oscille entre neutre et positif. Des améliorations ont été constatées notamment dans les transports publics. Le bruit de la circulation a diminué et il y a eu moins d’accidents ayant occasionné des blessures ou des décès. Seule l’évolution de l’intégration s’écarte de l’objectif, puisque le nombre de naturalisations est redescendu à son niveau de 1999.

Une comparaison intercantonale souligne des insuffisances de développement durable dans le canton de Berne. Sur 29 indicateurs comparables, seize sont inférieurs à la moyenne des 19 cantons participants. Berne a régressé par rapport à 2014, où quatorze indicateurs étaient inférieurs à la moyenne.

Programme gouvernemental de législature

L’évaluation montre que les neuf objectifs de législature définis en 2014 par le gouvernement ont des effets plus ou moins marqués sur toutes les dimensions du développement durable. Le lien est le plus net pour les trois objectifs « Renforcer le site économique », « Préserver les ressources naturelles » et « Poursuivre la politique énergétique progressiste ». Des effets positifs ont aussi été constatés  pour les deux objectifs « Optimiser les infrastructures malgré les difficultés financières » et « Garantir la stabilité sociale ».

Diverses mesures ont été prépondérantes pour favoriser le développement durable dans le canton de Berne. Par exemple, en révisant le plan directeur cantonal et la législation sur les constructions, le Conseil-exécutif a posé les jalons de la transition vers l’urbanisation interne et l’amélioration de la protection des terres cultivables. Grâce à la loi sur l’encouragement de l’innovation et à la création de plusieurs centres de compétences comme le Parc suisse d’innovation à Bienne, des étapes importantes ont été franchies pour promouvoir l’économie.

Les projets d’infrastructure Campus Bienne de la Haute école spécialisée bernoise (HES), l’agrandissement de la gare de Berne et le contournement de Thoune par le nord sont réalisés ou en cours. La stratégie énergétique cantonale est poursuivie et le regroupement des sites de la HES est engagé. Enfin, la Région capitale suisse a été renforcée grâce à l’appui des cantons de Fribourg, de Soleure, de Neuchâtel et du Valais.

Il sera tenu compte des résultats du rapport au moment d’élaborer le programme gouvernemental de législature 2019-2022.

Le rapport

Aperçu des communiqués