Retour à l'aperçu des communiqués

Crédit pour les JO d’hiver 2026 Vers une votation populaire sur la participation bernoise

30 novembre 2017 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Le corps électoral bernois devrait se prononcer sur la participation du canton de Berne à la candidature olympique « Sion 2026 ». Le Conseil-exécutif demande au Grand Conseil de soumettre le crédit nécessaire aux Jeux olympiques au référendum obligatoire. Il a en outre institué une organisation cantonale responsable du projet sous la houlette de la Direction de l’économie publique.

Le Comité international olympique décidera à l’automne 2019 dans quel pays se tiendront les JO d’hiver 2026. Dans la phase précédant cette décision, une organisation cantonale responsable du projet va coordonner les activités pour la candidature « Sion 2026 » au sein de l’administration cantonale et des communes concernées. Elle va en outre préparer le projet à l’intention du Grand Conseil en vue de la session de septembre 2018. Le gouvernement souhaite que le peuple se prononce sur ce crédit. Le Grand Conseil décidera donc également en septembre 2018 si le crédit doit être soumis au référendum obligatoire ou facultatif.

Organisation responsable du projet très représentative

L’organisation cantonale responsable du projet sera gérée par la Direction de l’économie publique. La Direction des travaux publics, des transports et de l’énergie, la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale, la Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques, la Chancellerie, les villes de Berne et de Bienne, la commune de Kandersteg et l’Association des communes bernoises y seront représentées.

Le gouvernement bernois avait décidé en décembre 2016 qu’il participerait à la candidature « Sion 2026 » à hauteur d’un million de francs maximum issus du Fonds de loterie, à condition que la Confédération soutienne cette candidature. Le Conseil fédéral a confirmé ce soutien en octobre 2017. Dans le canton de Berne, les épreuves de hockey sur glace féminin auraient lieu à Bienne, le hockey sur glace masculin à Berne, le saut à ski sur tremplin normal et le combiné nordique à Kandersteg. L’infrastructure est déjà disponible et on renonce à construire un tremplin provisoire à Kandersteg.

Le canton de Berne devra participer principalement aux coûts liés à la sécurité du public. Leur montant n’est pas encore défini. Le 17 novembre 2017, lors de la séance plénière de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), les cinq cantons concernés ont demandé une analyse détaillée des coûts liés à la sécurité visant à déterminer le montant des prestations de sécurité que chacun d’entre eux devra prendre à sa charge. Les résultats de l’étude sont attendus pour mars 2018.

Retour à l'aperçu des communiqués