Retour à l'aperçu des communiqués

Dépistage du cancer du sein Vers un nouveau départ pour le programme de mammographie

22 décembre 2017 – Communiqué de presse; Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale

Le programme de dépistage du cancer du sein par mammographie sera réorganisé dans la partie germanophone du canton de Berne. La Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale (SAP) négocie actuellement une reprise des activités par l’organisation « donna », qui gère les programmes dans les cantons des Grisons et de St-Gall. Dans le Jura bernois, il n’y aura aucun changement.

Les mammographies de dépistage systématique pour les femmes à partir de 50 ans sont réalisées depuis 2008 dans le Jura bernois. Le programme y est assuré par l’Association pour le dépistage du cancer BEJUNE. Dans le reste du canton, le dépistage par mammographie a été introduit en 2013. Le Grand Conseil a libéré un crédit de 4,7 millions de francs pour couvrir les frais du programme jusqu’en 2020.

Or, l’Office du médecin cantonal a constaté que le taux de participation est trop bas chez les Alémaniques et que des améliorations s’imposent, notamment lorsque des anomalies sont repérées. Au début de 2017, il a donc dénoncé le contrat de prestations avec la Ligue bernoise contre le cancer, qui gère le programme pour la partie germanophone du canton de Berne, pour la fin de l’année.

Après avoir examiné plusieurs options, l’Office du médecin cantonal a ouvert des pourparlers avec l’organisation « donna », qui affiche un taux de participation allant jusqu’à 60% par endroits aux Grisons et à St-Gall. « donna » pourrait reprendre le dépistage dans le canton de Berne (Jura bernois exclu) à partir de juillet 2018. Pendant six mois, le programme sera donc suspendu. Cette interruption est certes regrettable, pour la SAP, mais moins problématique d’un point de vue médical que les retards dans la prise en charge de femmes dont la mammographie a présenté des résultats suspects.

Retour à l'aperçu des communiqués