Aperçu des communiqués

Validation des acquis dans la formation professionnelle: Donner de la valeur à l’expérience

17 août 2010 – Communiqué de presse; Direction de l'instruction publique; Conseil-exécutif

Les adultes devraient pouvoir faire valider leurs acquis et obtenir ainsi un diplôme de formation professionnelle sans suivre un apprentissage. Pour les années 2010 à 2012, le Conseil-exécutif du canton de Berne a donc alloué un crédit de 1,2 million de francs au total en vue de la mise en œuvre d’une procédure de validation des acquis professionnels. Cette procédure a été mise au point dans le cadre d’un projet pilote suisse ; elle s’appliquera pour l’instant à quatre professions.

La loi fédérale sur la formation professionnelle donne aux adultes plusieurs possibilités pour obtenir un certificat fédéral de capacité ou une attestation fédérale de formation professionnelle. Parallèlementà un apprentissage ordinaire ou abrégé, ils peuvent en effet passer l’examen et obtenir leur diplôme en faisant valider leurs acquis professionnelsà la faveur d’une procédure structurée. Condition requise : disposer d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans, dont une partie dans le métier choisi.

La mise sur pied des procédures de validation des acquis n’est pas encore terminée. Le canton de Berne a participéà un projet pilote au niveau suisse et développé, dans ce cadre, une procédure de validation pour plusieurs professions. Cette procédure va maintenantêtre mise en pratique et appliquée pour les quatre métiers suivants : employé/employée de commerce, gestionnaire du commerce de détail, opérateur/opératrice de médias imprimés et mécapraticien/mécapraticienne (partie francophone du canton). Le Conseil-exécutif a donné son feu vert au crédit de 1,2 million de francs nécessaire pour les années 2010à 2012.

La nouvelle procédure satisfait aux objectifs de la stratégie de la formation et de la stratégie de croissance du canton de Berne, qui visentà ce que tous les jeunes et les adultes puissent obtenir un diplôme de niveau secondaire II. La reconnaissance formelle des connaissances et des compétences acquises dans la vie professionnelle accroît le potentiel de main-d’œuvre qualifiée. Par ailleurs, un diplôme de formation professionnelle contribue de manière décisiveà l’intégration dans le marché de l’emploi et la société. La validation est une procédure qui tient compte des besoins de l’adulte, mais qui demeure exigeante par le degré important de responsabilité individuelle qu’elle demande. Elle est, en outre, moins coûteuse que les autres procédures (apprentissage, apprentissage abrégé et examen de fin d’apprentissage pour adultes).

Aperçu des communiqués