Logo Kanton Bern / Canton de BernePortail Internet
  • de
  • fr
07 juillet 2022
Aperçu des communiqués

Communiqué de presse de la Direction de l’instruction publique et de la culture:Déménagement du ceff ARTISANAT à Bienne

Afin de maintenir l’équilibre des lieux de formation entre le canton de Berne et le canton du Jura, le ceff ARTISANAT déménagera toutes ses filières de Moutier à Bienne à l’horizon 2026. Le nouveau site de l’école, à proximité immédiate de la gare de Bienne, a été choisi pour permettre une accessibilité optimale aux élèves des deux cantons.

En vue du transfert cantonal de Moutier en 2026, toutes les filières Artisanat du centre de formation professionnelle Berne francophone (ceff) prendront leurs quartiers à Bienne, dans l’ancienne usine de montage de General Motors. Situé à la rue de la Gabelle, le ceff ARTISANAT aura pour voisin le Lycée technique du CFP Bienne, spécialisé dans les métiers de la mécanique, de l’horlogerie et de la microtechnique, qui occupe déjà une partie du bâtiment emblématique de l’histoire industrielle de la région. Le Conseil-exécutif a pris connaissance de cette solution lors de sa séance du 6 juillet 2022. 

Équilibre interjurassien

Le déménagement du ceff ARTISANAT est rendu nécessaire par la votation de Moutier sur son changement d’appartenance cantonale. Le nouvel emplacement permet de conserver la complémentarité et l'équilibre interjurassien tels qu’ils se sont construits au fil du temps, entre une école bernoise (le ceff) et une école jurassienne (le CEJEF) pour la formation professionnelle dans le domaine de l'artisanat. La proportion des élèves bernois et jurassiens ne changera pas foncièrement avec le transfert cantonal de Moutier. Le déménagement de toutes les filières concernées conservera ainsi l’équilibre établi.

Maintien et développement des collaborations

Le canton de Berne, la Direction de l’Instruction publique et de la culture (INC) et le ceff souhaitent vivement maintenir et développer les collaborations intercantonales entre les écoles ainsi qu’avec les milieux économiques. Le canton de Berne est d’avis que les cantons de l’Arc jurassien sont plus forts s’ils collaborent au niveau de la formation professionnelle, comme ils le font aujourd’hui.

Large soutien

Lors de la consultation, le choix de Bienne a été largement soutenu par les milieux économiques et politiques du Jura bernois et de Bienne. L’emplacement retenu, à proximité de la gare, offre une accessibilité optimale aux élèves bernois, jurassiens ou provenant d’autres cantons romands. Le nouveau site du ceff renforce en outre la formation professionnelle francophone à Bienne, respectivement les démarches de promotion des places d’apprentissage francophones menées depuis des années par les différents acteurs concernés. En outre, des synergies entre les écoles profiteront aux élèves, au corps enseignant et à la qualité globale de l’enseignement.

Avenir Berne romande

La recherche de ce nouveau site s’est faite dans l’esprit du projet Avenir Berne romande, qui a notamment pour but de favoriser les collaborations entre le Jura bernois et Bienne ainsi que de renforcer la composante romande du canton de Berne. Dans la perspective d’une concentration régionalisée de l’administration cantonale et de la justice, des solutions immobilières sont actuellement à l’étude pour créer des pôles de compétence dans le Jura bernois. En l’état des réflexions, le projet prévoit notamment l’implantation du pôle administratif à Tavannes et du pôle justice et police à Reconvilier. Cette planification va maintenant être soumise à une consultation régionale. Le choix définitif des sites pourra être communiqué après l’été. Il répondra à une logique d’accessibilité et d’équilibre à l’échelle régionale pour garantir à la population un service public de proximité et complet en français.

Partager