Aperçu des communiqués

Avenir de la gare de Berne Agrandissement de la gare de Berne : les travaux débutent

3 juillet 2017 – Communiqué de presse; du canton de Berne, de la ville de Berne, des CFF, du RBS et du BLS

Les travaux d’agrandissement de la gare de Berne débutent ces jours-ci avec la construction de la nouvelle gare souterraine RBS. A partir du mois de novembre 2017, les CFF construiront un nouveau passage souterrain avec deux nouveaux accès. Les travaux se poursuivront jusqu’à la fin de l’année 2025.

La conseillère d’Etat Barbara Egger-Jenzer, directrice des travaux publics, des transports et de l’énergie du canton de Berne, s’est réjouie que l’extension urgente de la deuxième plus grande gare de Suisse puisse commencer, après une planification de près de dix ans. Cet agrandissement permettra d’améliorer l’accessibilité et par là même l’attractivité de la place économique bernoise, a-t-elle relevé lundi lors d’une conférence de presse.

Protéger la population du quartier

Pour la conseillère municipale bernoise Ursula Wyss, il est essentiel que les maîtres d’ouvrage assument leurs responsabilités et qu’ils protègent au mieux les riverains des répercussions des travaux. La bonne collaboration avec le RBS et les SBB devra donc se poursuivre pendant la phase de réalisation, a-t-elle souhaité.

Le RBS commencera par construire une nouvelle gare souterraine. Les travaux ont été lancés il y a quelques jours. Un chantier d’une telle ampleur en plein centre d’une ville sera assurément bien visible, a reconnu le directeur du RBS, Fabian Schmid. Les maîtres d’ouvrage s’efforceront toutefois de limiter au maximum les répercussions. La nouvelle gare RBS avec ses quatre voies sera aménagée sous les actuelles voies 2 à 7 de la gare CFF. Un nouveau tunnel reliera la gare au tunnel actuel de la Schanze.

Passage souterrain et nouveaux accès

A partir de novembre 2017, les CFF construiront un nouveau passage souterrain avec deux accès : l’un par la Bubenbergplatz et l’autre par la Länggasse. Grâce à l’agrandissement de la gare de Berne, les voyageurs auront plus de place et pourront profiter de voies d’accès plus courtes à l’intérieur de la gare ainsi que vers la ville et le réseau urbain de transports publics. La gare deviendra plus lumineuse et attrayante avec l’ouverture de la paroi du quai 1. Les travaux seront menés depuis l’emplacement réservé aux installations sur la partie ouest de la Grosse Schanze. Selon Philippe Gauderon, directeur de l’infrastructure CFF, l'agrandissement de la gare de Berne fait partie des grands projets qui seront réalisés sur l’axe est-ouest (comme le sont aussi la nouvelle liaison ferroviaire CEVA entre Genève et Annemasse (F), le projet Léman 2030 ou le tunnel d’Eppenberg).

Des travaux nécessaires pour développer l’infrastructure ferroviaire

Le CEO du BLS, Bernard Guillelmon, a souligné l’importance de l’extension de la gare pour son entreprise. Avec les travaux de désenchevêtrement à l’est et à l’ouest du nœud de Berne, l’agrandissement de la gare de Berne est d’une importance capitale pour le BLS et ses passagers. L’offre ferroviaire pourra être développée par le biais d’un accès facilité aux trains.

Les travaux de construction de la nouvelle gare RBS et du passage souterrain avec deux nouveaux accès dureront jusqu’en 2025. Les premières étapes des travaux réalisées en 2017 et 2018 n’ont aucune influence sur le trafic ferroviaire. Les coûts de construction de la gare RBS se montent à 614 millions de francs, et ceux du projet CFF à 360 millions de francs.

Nota bene

Nouvelle sortie à la Bubenbergplatz

Le Bubenbergzentrum offrira un nouvel accès au passage souterrain. La partie ouest du bâtiment, concernée par le nouvel accès à la gare (Bubenbergplatz 10 à 12), a été acquise par les CFF fin 2015. Ces derniers envisagent de remplacer le bâtiment par une nouvelle construction dans les lignes du plan de quartier actuel à la suite d’un concours d’architecture. Fin mai 2017, en collaboration avec la ville de Berne, quinze équipes ont été invitées par le jury à présenter un projet. Les résultats sont attendus pour la fin du mois de décembre 2017. Début 2018, la phase d’avant-projet pourra démarrer avec le projet lauréat. La date de réalisation reste la même que celle du projet CFF.

Aperçu des communiqués