Aperçu des communiqués

Nouveau Campus Bienne de la Haute école spécialisée bernoise Un lieu phare pour l’avenir de la formation

23 mars 2018 – Communiqué de presse; Direction des travaux publics et des transports

Les travaux du Campus Bienne de la Haute école spécialisée bernoise (BFH) ont démarré officiellement vendredi (23 mars 2018) sur l’aire Feldschlössli à Bienne. Les bâtiments abriteront des salles de classe modernes pour près de 2500 étudiants et enseignants des disciplines techniques.

« Ce campus est une véritable aubaine », s’est félicitée la conseillère d’État Barbara Egger-Jenzer à l’occasion du premier coup de pelle du projet Trèfle. Pour la directrice des travaux publics, il s’agit d’un pilier pour l’avenir de la formation dans le canton de Berne. Bienne est la localité la mieux à même d’accueillir les domaines de la technique, de l’informatique, de l’architecture, de la construction et du bois.

Le recteur de la Haute école spécialisée bernoise Herbert Binggeli a souligné les avantages d’une nouvelle construction sur un seul site : « La proximité géographique permet de créer des synergies et de faciliter la coopération. Ce nouveau campus permettra à la BFH d’asseoir sa place dans le paysage éducatif national. » Pour sa part, le maire de Bienne Erich Fehr est persuadé que sa ville, avec son quartier d’avenir et son site du Parc suisse d’innovation, constitue un terrain propice pour le futur campus. Grâce à la tradition industrielle biennoise, des synergies verront le jour entre économie et recherche ; le transfert de connaissances s’opérera rapidement.

Les travaux d’excavation lancés au début de l’année seront coordonnés avec des fouilles archéologiques et dureront jusqu’au début de l’été 2019. De haute qualité, les constructions respecteront les principes de développement durable. Le bois exploité dans le canton de Berne sera utilisé en quantité. Le campus devrait être mis en service à l’automne 2022. Il accueillera près de 2500 étudiants et enseignants des disciplines techniques dans un cadre idéal à l’enseignement. Les coûts sont devisés à 233,5 millions de francs. 

Documentation

Aperçu des communiqués