Aperçu des communiqués

Concours « Vin bernois de l’année 2018 » Martin Hubacher couronné « Vigneron bernois de l’année »

28 août 2018 – Communiqué de presse; Direction de l'économie publique

Le conseiller d’État Christoph Ammann a récompensé les vainqueurs du concours « Vin bernois de l’année 2018 » mardi (28 août 2018). Martin Hubacher, de Douanne, a été désigné « Vigneron bernois de l’année 2018 » : sa sélection de trois vins a obtenu le plus grand nombre de points. Les conditions climatiques idéales de cette année laissent présager une récolte d’excellente qualité dans tous les vignobles du canton.

107 vins et 20 producteurs/productrices du canton de Berne étaient en lice pour le prix « Vin bernois de l’année ». Les lauréats de l’édition 2018 sont :

  • Meilleur vin bernois | Chasselas : Anne-Claire Schott, Douanne
    Désignation du vin lauréat : Gutedel Sélection 2017

    La deuxième place revient à Adrian Klötzli, de Douanne (Klötzli Ligerzer Chasselas 2017), la troisième à Martin Hubacher, de Douanne lui aussi (Johanniter Sélection 2017).
     

  • Meilleur vin bernois | Spécialité de blancs : Beat Burkhardt, Gléresse
    Désignation du vin lauréat : Bijou des Blancs 2017

    Les deuxième et troisième places reviennent à Anne-Claire Schott, de Douanne (Sauvignon blanc 2017 et Chardonnay 2016).
     

  • Meilleur vin bernois | Pinot gris : Martin Hubacher, de Douanne
    Désignation du vin lauréat : Pinot gris 2017

    La deuxième place revient à Nick Bösiger, de Douanne (Pinot Gris 2017), la troisième à Simon Krebs-Wenger, de Douanne lui aussi (Pinot Gris 2017).
     

  • Meilleur vin bernois | Pinot noir : Stephan Martin, de Gléresse
    Désignation du vin lauréat : Pinot noir barrique 2015

    La deuxième place revient à Fabian Teutsch, de Chavannes (Weingut Schlössli Pinot Noir Réserve 2015), la troisième conjointement à Ruth Wysseier et à Werner Schweizer (Schafiser Pinot Noir Barrique Réserve 2015).
     

  • Meilleur vin bernois | Spécialité de rouges : Martin Hubacher, de Douanne
    Désignation du vin lauréat : Saint Laurent 2015

    La deuxième place revient à Theo Soland, de Douanne (Soland’s Cuvée Rouge 2016), la troisième à Adrian Klötzli, de Douanne lui aussi (La cuvée unique 2015).
     

  • Vigneron bernois de l’année 2018 : Martin Hubacher, de Douanne
    Désignation des trois vins ayant obtenu le plus de points : Pinot Gris 2017, Saint Laurent 2015, Chasselas 2017

Les lauréats ont reçu un diplôme des mains de Christoph Ammann, directeur de l’économie publique. Ils peuvent utiliser la distinction « Vin bernois de l’année 2018 » pour commercialiser le vin lauréat. Jürg Maurer, le commissaire viticole bernois, a loué en particulier la variété et la qualité élevée des blancs régionaux : « Il y a 30 ans, on ne trouvait pratiquement que du Chasselas et du Riesling-Sylvaner. Aujourd’hui, les variétés et les styles sont plus nombreux. »

Le concours du « Vin bernois de l’année », organisé par la Direction de l’économie publique et les fédérations de vignerons bernoises, vise à promouvoir la production et la vente de vins de qualité dans le canton de Berne. Le « Vin bernois de l’année » est par ailleurs servi lors des manifestations officielles du Conseil-exécutif.

Les clés du succès

Le conseiller d’État Christoph Ammann attribue le succès des vignerons et des vigneronnes récompensés à leur volonté de faire de la qualité, à leur capacité d’innovation et à un véritable travail d’équipe. Il a demandé à Martin Hubacher, « Vigneron bernois de l’année 2018 », d’être l’ambassadeur du canton de Berne, de vanter les attraits de cette région viticole et de donner un visage à toutes celles et à tous ceux qui participent à la production de vins de premier ordre. Cela incitera les consommateurs à déguster des produits locaux de qualité. 

Prévisions pour les vendanges bernoises 2018 

Les vendanges bernoises 2018 s’annoncent belles : le débourrement précoce, les pluies opportunes, l’ensoleillement maximal et la quasi-absence de grêle jusqu’ici laissent présager une excellente récolte partout dans le canton. Les quantités produites devraient en outre être supérieures à la moyenne de la décennie.

Documentation

Aperçu des communiqués