Aperçu des communiqués

Contournement autoroutier de Bienne par l’ouest Désengorgement moins important confirmé

31 août 2018 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Le Conseil-exécutif a pris connaissance du rapport sur la comparaison technique entre le projet définitif de contournement ouest de Bienne par l’A5 et l’idée alternative du comité « Axe ouest : pas comme ça ! ». Le rapport arrive à la conclusion que la proposition alternative a plus d’inconvénients que le projet définitif, et qu’elle est moins efficace pour désengorger les quartiers.

L’idée alternative au contournement autoroutier de Bienne par l’A5 présentée par le comité « Axe ouest : pas comme ça ! » en novembre 2017 a suscité l’intérêt du canton. Le Conseil-exécutif l’a fait examiner dans le cadre d’une motion émanant du Grand Conseil. Les spécialistes arrivent à la conclusion qu’elle présente trop d’inconvénients par rapport au projet définitif.

Examen approfondi

Comme ces inconvénients n’avaient été communiqués que sommairement, le Grand Conseil a demandé en juin de faire examiner de près l’idée alternative. Le nouveau rapport est fondé sur les expertises de trois bureaux d’ingénieurs, sur la documentation de projet et sur des discussions avec le comité.

Le rapport présente en détail aussi bien le projet définitif que l’idée alternative, qu’il compare sous différents angles : « développement des transports et de l’urbanisation », « construction », « entretien/exploitation » et « finances ». Il confirme que l’idée alternative pourrait certes être réalisée, mais, dans l’ensemble, les spécialistes ne relèvent aucun avantage significatif par rapport au projet définitif.

Moins onéreuse, mais désengorgement réduit

Le rapport arrive à la conclusion que l’idée alternative permettrait de désengorger moins bien les quartiers que le projet définitif. Ses coûts bruts seraient plus faibles et les travaux dureraient moins longtemps. Malgré un temps de construction réduit, l’axe ouest serait mis en service beaucoup plus tard, vu que l’idée alternative devrait d’abord être planifiée en détail, approuvée par le Conseil fédéral et remise à l’enquête. Par ailleurs, le rapport pointe les inconvénients de l’idée alternative sur les plans structurel, opérationnel et de trafic liés à l’exploitation d’un tube unique.

Le projet définitif, en revanche, est abouti techniquement, écologique et il a été examiné par l’Office fédéral des routes (OFROU). Il prévoit en outre des mesures d’accompagnement au trafic, sans compter que les concepts urbains des communes de Bienne et de Nidau sont adaptés au projet. La Confédération et le canton ont investi 65 millions de francs en tout dans la planification du projet, qui est prêt à être réalisé.

Un débat fondé sur des faits

Le Conseil-exécutif a pris connaissance de la comparaison technique entre le projet définitif et l’idée alternative. Il est conscient que les pouvoirs publics ont investi des montants importants dans la planification du contournement ouest de Bienne par l’A5 ces dernières années et qu’ils ont étudié d’innombrables options dans le cadre d’un processus global et participatif. La comparaison technique met en évidence, sur la plupart des points, les avantages du projet définitif sur l’idée alternative du comité. Au vu des faits soigneusement vérifiés par des expertises externes, le Conseil-exécutif et les responsables de l’OFROU ne sont pas disposés à financer une nouvelle planification qui coûterait des millions et retarderait davantage encore le désengorgement de la ville de Bienne.

Partant de la comparaison technique, le Conseil-exécutif ouvre le dialogue avec les parties et avec la population, afin de prendre en compte leurs attentes. « Je suis convaincu que le débat animé sur le contournement de Bienne se poursuivra dans le cadre d’un processus démocratique, même après la publication de ce rapport. En tant que représentant du canton, j’ai hâte d’entendre les citoyennes et les citoyens », affirme le président du Conseil-exécutif Christoph Neuhaus, directeur des travaux publics, des transports et de l’énergie du canton de Berne.

À l’issue de rencontres publiques, la Direction des travaux publics, des transports et de l’énergie du canton de Berne élaborera, sur la base des informations collectées, une proposition à l’intention de la délégation des autorités pour l’A5, afin de permettre à celle-ci d’arrêter la suite de la procédure.

Nota bene

Rencontres publiques et documentation
Rencontres
Bienne : jeudi 13 septembre 2018, 18-20h00, Palais des Congrès, rue Centrale 60, Bienne (salle des concerts, premier étage)
Nidau : lundi 17 septembre 2018, 18-20h, établissement scolaire Weidteile, route de Lyss 34, (aula)
Rapport et expertises
Le rapport complet sur la comparaison technique entre le projet définitif et l’idée alternative du comité « Axe ouest : pas comme ça ! » et les expertises des trois bureaux d’ingénieurs sont disponibles à l’adresse https://www.a5-biel-bienne.ch. Les tableaux comparatifs et les graphiques peuvent être utilisés librement. La version en français sera publiée à mi-septembre.

Documentation

Aperçu des communiqués