Aperçu des communiqués

Prix de la musique 2018 Cinq musiciens bernois récompensés

25 octobre 2018 – Communiqué de presse; Direction de l'instruction publique

Les quatre Prix de la musique 2018 du canton de Berne, dotés de 15 000 francs chacun, sont décernés à Paed Conca, clarinettiste, bassiste et compositeur, Christian Kobi, saxophoniste, Björn Meyer, musicien et compositeur, et Sassy J, DJ. La chanteuse Milena Patagônia (Milena Krstic) reçoit le Coup de cœur 2018, doté de 3000 francs.

Les cinq artistes distingués par l’Office de la culture illustrent la grande variété de la création musicale bernoise. Les Prix de la musique décernés chaque année sont un instrument important de la politique bernoise d’encouragement culturel. C’est la Commission de musique qui fait office de jury et qui propose les lauréates et lauréats.

Paed Conca : créer du lien entre les cultures

Clarinettiste et bassiste, Paed Conca travaille depuis près de 30 ans comme musicien et compositeur. Il écrit de la musique pour le théâtre, la danse et le cinéma, compose des pièces pour petits ensembles et s’adonne à des improvisations avec de grandes figures de la scène musicale. Son travail le conduit dans toute l’Europe, mais aussi au Liban et au Japon. Incroyablement variée, sa musique reflète ses collaborations avec des artistes de tous horizons. Dans ses projets et ses compositions, il n’hésite pas à partir en terre inconnue pour créer du lien entre les êtres humains et les cultures.

Christian Kobi : improvisation zen

Saxophoniste de formation, Christian Kobi a développé un langage original dans la musique improvisée et expérimentale. Sensible aux plus infimes détails sonores, y compris le silence, il cisèle et structure ses improvisations avec la précision d’un horloger. Sur scène, il a la présence d’un maître zen. Maîtrisant son instrument à la perfection, il produit des sons faisant surgir une dramaturgie énigmatique. Il se produit sur les scènes internationales en solo ou au sein du quartette de saxophones Konus. En 2004, il a créé le festival Zoom In, offrant ainsi à l’improvisation musicale une nouvelle plate-forme à Berne.

Björn Meyer : l’univers de la basse électrique

Björn Meyer a pris en main sa première basse à l’âge de 18 ans et il n’a plus quitté cet univers sonore depuis. Dans ses projets, il remet sans cesse en question les oppositions traditionnelles entre acoustique et électrique, composition et improvisation, archaïsme et modernisme. Il a collaboré avec la harpiste et chanteuse perse Asita Hamidi, le maître de l’oud tunisien Anouar Brahemo ou encore le compositeur suisse Don Li, développant une écriture musicale forte. L’an dernier, 30 ans après sa première rencontre avec son instrument, il sort son premier album solo chez ECM sous le titre « Pro-venance ».

DJ Sassy J : du jazz à la techno

Jazz, afro, brazil, hip-hop, soul, house, techno : Sassy J ne s’impose aucune frontière lorsqu’elle sélectionne des disques à mixer. Elle a percé sur la scène internationale lors du Worldwide Festival à Sètes en 2013. Elle a ensuite sorti un mix sur cassette pour le label The Trilogy Tapes, fait des apparitions remarquées à Barcelone et Amsterdam et mixé avec la crème de la crème de la musique de club, comme Four Tet ou Moodymann. Elle récolte les fruits du travail qu’elle mène avec passion depuis qu’elle s’est lancée au centre Graffiti à Berne en mixant du hip-hop sur deux platines au début des années 90. C’est en outre à Sassy J que l’on doit la venue à Berne d’artistes comme Theo Parrish ou Floating Points.

Milena Patagônia : Coup de cœur 2018

Sous le pseudonyme de Milena Patagônia se cache une musicienne de 31 ans, également journaliste au Bund. Elle collectionne les sons aussi passionnément qu’elle milite pour la cause des femmes. Après avoir longtemps tourné avec le groupe rock The New Cool, elle s’est produite ces dernières années en duo avec Sarah Elena Müller (voix/clavier) et surtout en solo, sous le nom de Milena Patagônia (voix/électronique). Elle a trouvé un style très personnel, mélangeant parole, électronique, R’n’B et sampling de sons. Originaire de Thoune, elle vit à Berne depuis quelques années. Elle fait partie de la nouvelle génération de musiciens pop chantant en dialecte. Sa voix chaude met en valeur ses textes raffinés.

La cérémonie officielle de remise des Prix de la musique 2018 aura lieu lundi 19 novembre prochain, à 19h30, à la Dampfzentrale à Berne.

Aperçu des communiqués