Aperçu des communiqués

Rémunération du personnel cantonal Égalité salariale : le canton sur la bonne voie

16 novembre 2018 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Les écarts de salaire entre femmes et hommes sont minimes au sein de l’administration cantonale, comme le montre un récent contrôle. Le Conseil-exécutif prend connaissance des résultats avec satisfaction. Il compte réduire davantage encore les différences de rémunération entre femmes et hommes.

Au sein de l’administration du canton de Berne, les femmes et les hommes gagnent pratiquement la même chose pour un même travail, selon les résultats d’une analyse statistique réalisée à l’aide de Logib, un outil de la Confédération. Les femmes gagnent certes 12,4% de moins que les hommes si l’on considère la rémunération brute moyenne, mais une part substantielle de cet écart est due à des facteurs objectifs et donc non discriminatoires. En effet, les collaboratrices sont en moyenne plus jeunes et employées depuis moins longtemps par le canton que les collaborateurs. Par ailleurs, les hommes occupent plus souvent des postes demandant des qualifications supérieures, alors que la proportion de femmes sans fonction d’encadrement est plus élevée. 

Un écart minime

Après correction de ces facteurs, il reste un écart de salaire en défaveur des femmes de 2,3%. Il est comparable à celui d’autres administrations publiques et se situe nettement sous le seuil de tolérance de 5% appliqué par la Confédération pour les marchés publics. Des analyses plus poussées montrent qu’il peut s’expliquer par des facteurs non discriminatoires, par exemple les indemnités pour travail de nuit ou le week-end, accompli surtout par des hommes au sein de l’administration cantonale. Cela concerne en grande partie la Police cantonale. Si l’on exclut ces indemnités, l’écart salarial entre femmes et hommes descend à 1,5%.

Le Conseil-exécutif prend connaissance avec satisfaction de ces résultats, qui attestent que la conception du système de rémunération du canton n’est pas sexiste. Il y voit cependant une incitation à continuer de rééquilibrer les rémunérations des femmes et des hommes. À cet effet, il a demandé notamment à l’administration de tenir compte des résultats du contrôle dans le cadre des mesures salariales 2019.

Aperçu des communiqués