Aperçu des communiqués

Arrêt de la plateforme genevoise de vote électronique Le canton de Berne recherche une solution de rechange

28 novembre 2018 – Communiqué de presse; Chancellerie d'Etat

La Chancellerie d’État a appris avec regret que le canton de Genève cessera d’exploiter sa plateforme de vote électronique au plus tard en février 2020. Le canton de Berne étudiera dès que possible une coopération avec La Poste, le seul fournisseur restant en lice. En attendant une nouvelle solution, les citoyennes et citoyens de l’étranger continueront de voter sur la plateforme genevoise.

Le canton de Genève a annoncé mercredi (28.11.2018) qu’il cesserait l’exploitation de sa plateforme de vote électronique au plus tard à la fin février 2020. Le canton de Berne utilise cette plateforme depuis 2012 pour le vote des Suisses et des Suissesses de l’étranger. Durant toutes ces années, les votations se sont toujours déroulées parfaitement. La Chancellerie d’État du canton de Berne remercie le canton de Genève pour son rôle de pionnier et pour les travaux précieux qu’il a accomplis dans le domaine du vote électronique. Elle précise que cette décision est sans aucun lien avec les questions de sécurité discutées au niveau politique.

Le canton de Berne poursuivra néanmoins sa démarche de développement du vote électronique et étudiera rapidement une coopération avec La Poste, le seul fournisseur restant en lice. En attendant une nouvelle solution, le canton de Berne continuera d’utiliser la plateforme genevoise.

Plus de 20 votations électroniques menées à bien depuis 2012

Le Grand Conseil avait donné son feu vert en avril 2009 à la mise en place du vote électronique pour les Suisses et les Suissesses de l’étranger originaires de communes bernoises. Le canton de Berne et le canton de Genève avaient signé en avril 2010 un contrat de collaboration portant sur l’utilisation de la plateforme genevoise de vote électronique. Après des tests de validation, les Bernois et les Bernoises de l’étranger ont pu voter sur Internet pour la première fois le 17 juin 2012. Depuis, la Chancellerie d’État a organisé 23 votations sur la plateforme genevoise. Elle compte proposer le vote électronique pour les élections fédérales de l’automne prochain.

Aperçu des communiqués