Aperçu des communiqués

Thorberg : vent de renouveau avec le coaching

14 mai 2019 – Communiqué de presse; Direction de la police et des affaires militaires

La majorité des employés de l’établissement pénitentiaire de Thorberg se disent satisfaits de la structure d’organisation. Le climat de travail devrait cependant être encore amélioré. Le coach engagé l’automne dernier, Karl-Heinz Vogt, est parvenu à ces conclusions. Le directeur de Thorberg Thomas Egger a décidé de se retirer à la fin de l’année. En outre, un groupe de travail mandaté par le directeur de la police et des affaires militaires a élaboré une nouvelle structure de direction pour l’Office de l’exécution judiciaire. Les processus seront unifiés.

Le conseiller d’État Philippe Müller, en charge de la police et des affaires militaires, a pris connaissance des résultats du coaching effectué par Karl-Heinz Vogt à Thorberg. Depuis l’automne, le coach a aidé le directeur et le personnel de l’établissement pénitentiaire à développer une nouvelle culture d’entreprise après la réorganisation. Lors des entretiens qu’il a menés, une nette majorité des employés et des cadres se sont montrés satisfaits de la structure d’organisation, y compris du nouveau modèle de travail en équipe introduit pour le service de sécurité.

Le sondage auprès du personnel de l’an dernier et les entretiens avec le coach ont révélé que les collaborateurs sont nombreux à ne pas apprécier le climat de travail. Le développement d’une culture d’entreprise constructive et positive va occuper longtemps encore l’établissement de Thorberg. Des progrès ont été réalisés, qui permettront de valoriser les compétences des collaborateurs. Le coaching sera donc maintenu en partie.

Le directeur de Thorberg Thomas Egger a décidé de démissionner. Il partira à la fin de l’année, pour assurer une transition ordonnée. Le conseiller d’État Philippe Müller respecte cette décision et le remercie de ses services, comme il remercie toutes les personnes pour leur collaboration. Certain que l’ensemble des mesures déjà prises ou à venir permettront d’instaurer une culture d’entreprise nouvelle, il attend de toutes les parties qu’elles continuent à jouer un rôle actif et constructif. La recherche d’une ou d’un successeur a commencé.

Nouvelle structure à l’Office de l’exécution judiciaire

Philippe Müller a également pris connaissance des propositions qui lui ont été soumises par le groupe de travail chargé de repenser l’organisation de l’Office de l’exécution judiciaire. Il devait, entre autres, proposer une nouvelle structure de direction après avoir examiné les défis à venir. L’idée consiste à mettre en place une direction composée de huit personnes au lieu de douze jusqu’ici (cheffe de l’office, quatre directrice et directeurs d’établissement pénitentiaire, chef de la Section détention, chef de la Section de la probation et de l’exécution des sanctions pénales, chef d’état-major. La directrice du Foyer d’éducation Lory en fera partie en attendant que son établissement passe à la Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques, en 2022). En outre, les travaux se poursuivront jusqu’au milieu de 2020 afin de coordonner les processus dans les domaines clés tels que le personnel, les finances et l’informatique.

Un changement interviendra au sein de l’état-major : Laszlo Polgar, chef d’office suppléant, quitte l’Office de l’exécution judiciaire en juin 2019. Le directeur de la police et des affaires militaires et la direction de l’office le remercient pour ses services dans toutes les fonctions qu’il a remplies dans le domaine de l’exécution judiciaire cantonale. Il n’est plus prévu de suppléance à plein temps à la tête de l’office.

Philippe Müller est convaincu que sous la houlette de la cheffe de l’office Romilda Stämpfli et grâce à la nouvelle structure de direction, il sera possible d’accomplir les différentes missions de l’exécution judiciaire et de se montrer à la hauteur des enjeux de la mise en œuvre de la stratégie de l’exécution judiciaire dans un climat de travail serein.

Aperçu des communiqués