Aperçu des communiqués

Mise en œuvre de la stratégie énergétique cantonale Des mesures immédiates pour réduire les émissions de CO2

12 juillet 2019 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Le gouvernement bernois maintient sa politique énergétique favorable au climat après le rejet, à une courte majorité, de la modification de la loi cantonale sur l’énergie. L’analyse VOX de la votation fournit des éléments importants pour la suite. À titre de mesure immédiate, le canton de Berne augmente les incitations à remplacer les chauffages au mazout et encourage les entreprises à installer des bornes de recharge pour véhicules électriques ouvertes au public. Il organisera une table ronde pour définir d’autres axes d’intervention. Les mesures actuelles pour mettre en œuvre la stratégie énergétique sont prolongées d’un an.

Les citoyennes et citoyens bernois ont rejeté de justesse la modification de la loi cantonale sur l’énergie qui leur était soumise le 10 février 2019. Le Conseil-exécutif a décidé de la suite à donner en se fondant sur une analyse détaillée des résultats de la votation (analyse VOX).

Mesures immédiates

Le programme cantonal d’encouragement est complété par trois mesures visant à accélérer la réduction des émissions de CO2. L’incitation financière à remplacer les chauffages au mazout est portée à 10 000 francs au moins, soit près du double de son montant actuel. La subvention en faveur de l’assainissement des bâtiments qui conservent un chauffage au mazout est réduite. Enfin, le canton participera aux coûts des bornes de recharge pour véhicules électriques installées par les entreprises et ouvertes au public. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur lundi prochain (15 juillet 2019).

Ces mesures immédiates peuvent être mises en œuvre dans le cadre du budget et avec les bases légales en vigueur. La hausse des montants alloués au remplacement des chauffages au mazout et à l’encouragement des bornes de recharge est compensée par la réduction des subventions en faveur de l’assainissement des bâtiments chauffés au mazout.

Trouver de nouvelles solutions

En août prochain, le canton de Berne réunira partisans et adversaires de la révision de la loi cantonale à une table ronde afin de discuter de nouvelles solutions pour mettre en œuvre les objectifs de la politique énergétique. La Direction des travaux publics, des transports et de l’énergie se basera sur les résultats de ces discussions pour élaborer un nouveau plan de mesures pour les années 2020 à 2023.

Deux tiers veulent un nouveau projet

L’analyse VOX de la votation cantonale du 10 février 2019 a été réalisée par gfs.bern. Elle arrive à la conclusion que beaucoup d’électrices et l’électeurs ont été dépassés par la complexité du projet. Selon l’étude, le non à la modification de la loi n’est pas un non à la politique énergétique du canton. Environ 70% des votants interrogés après le scrutin ont souhaité un nouveau projet. Le Conseil-exécutif est convaincu qu’une grande partie de la population soutient les objectifs de la politique énergétique cantonale et qu’elle est favorable à des mesures de lutte contre le réchauffement climatique.

Documentation

Aperçu des communiqués