Aperçu des communiqués

Démarrage de l’essai pilote des équipes mobiles en soins palliatifs Renforcement des soins palliatifs dans le canton de Berne

6 mars 2020 – Communiqué de presse; Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration

La Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration du canton de Berne (DSSI) développe l’offre dans le domaine des soins palliatifs. Elle lance un essai pilote de trois ans en vue de développer les équipes mobiles en soins palliatifs (EMSP).

Les EMSP sont des équipes interprofessionnelles composées de médecins et d’infirmiers spécialisés qui collaborent avec des professionnels de la prise en charge psychosociale. Elles sont actives principalement en deuxième ligne, c’est-à-dire qu’elles conseillent et épaulent les fournisseurs de soins de base (notamment médecins de premier recours, personnel infirmier et soignant exerçant en institution ou à domicile) dans la prise en charge des patients en fin de vie gravement atteints dans leur santé. Ces équipes permettent aux patients palliatifs de rester à domicile ou dans des institutions de long séjour, contribuant ainsi à éviter les séjours dans des établissements de soins aigus. Le développement des soins palliatifs est dû en particulier à l’évolution démographique, au nombre croissant de cas de maladies chroniques et au coût des soins somatiques et de la médecine hautement spécialisée.

Des éléments de décision concrets

La réalisation de l’essai pilote fournira au canton des éléments pour décider d’intégrer les EMSP dans son offre de soins ordinaire et de les étendre à l’ensemble de sa population. L’essai établira concrètement l’utilité de ces structures et le besoin auquel elles répondent. Un modèle sera élaboré en vue d’assurer un financement régulier des prestations de deuxième ligne, qui sont mal indemnisées dans les systèmes tarifaires ordinaires.

Les offres dans le canton de Berne

Pour renforcer la collaboration entre les fournisseurs de prestations stationnaires et la prise en charge en aval, les EMSP doivent impliquer au moins un établissement hospitalier et une organisation d’aide et de soins à domicile. Trois structures participent à l’essai pilote :

  • L’association Palliative Care-Netzwerk Region Thun développe son offre en collaboration avec l’hôpital de Thoune (STS AG) et Spitex Region Thun AG.
  • En Emmental et Haute-Argovie, les associations locales d’aide et de soins à domicile (Spitex Oberaargau AG, Spitex AemmePlus AG, Spitex Burgdorf-Oberburg, Spitex Region Lueg, Spitex Region Emmental et Spitex Region Konolfingen) se sont regroupées pour créer l’équipe mobile en soins palliatifs mpdEO avec l’hôpital de l’Emmental (RSE AG).   
  • MPD Bern-Aare est une association de création récente qui développe une offre dans la région de Berne et l’Oberland Est. Parmi ses membres figurent Insel Gruppe AG, la fondation Diaconis, Lindenhofgruppe AG, l’hôpital d’Interlaken (Spitäler fmi AG), Spitex Niesen et la coopérative Spitex Genossenschaft Bern (SEOP Bern).

Dans la partie francophone du canton de Berne, les soins palliatifs sont organisés par l’Association pour le développement des soins palliatifs en association avec les cantons du Jura et de Neuchâtel (ADSP BEJUNE). L’association met en œuvre la stratégie Palliative Care BEJUNE. Elle compte une équipe mobile en soins palliatifs qui dessert le Jura bernois ainsi que les cantons du Jura et de Neuchâtel.

Aperçu des communiqués