Aperçu des communiqués

Coronavirus Critères à respecter pour les manifestations

5 mars 2020 – Communiqué de presse; de l’organe de conduite cantonal

L’organe de conduite cantonal a mis à jour les critères à respecter pour organiser une manifestation conformément aux dernières recommandations de la Confédération. Les manifestations de plus de 1000 personnes restent interdites. Une analyse de risque doit être réalisée par téléphone quand elles comptent entre 150 et 1000 participants. Les organisateurs continuent d’en assumer la responsabilité.

Les autorités fédérales ont mis à jour mercredi soir 4 mars les critères à respecter pour organiser une manifestation et endiguer la propagation du coronavirus. En accord avec la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration, l’organe de conduite cantonal a donc adapté ses préconisations aux organisateurs. Ces derniers restent responsables du déroulement de leurs manifestations. Les manifestations de plus de 1000 participants demeurent interdites par le Conseil fédéral. Une analyse de risque est requise quand elles comptent entre 150 et 1000 participants ; elle est effectuée par téléphone au +0800 634 634. Les appels étant nombreux, des temps d’attente sont probables. Il est recommandé de répéter l’appel.

Les organisateurs doivent attirer l’attention des personnes particulièrement vulnérables sur les risques potentiels. Il s’agit des personnes âgées de plus de 65 ans et des personnes qui souffrent notamment des maladies suivantes : hypertension artérielle, diabète, maladie cardiovasculaire, maladie respiratoire chronique, affaiblissement du système immunitaire dû à une thérapie, cancer. En outre, les participants doivent être informés des mesures de protection (hygiène des mains, hygiène en cas de toux ou de rhume, distance à respecter entre les individus), en affichant par exemple les consignes officielles de l’Office fédéral de la santé publique. Les personnes malades ou qui se sentent mal doivent être priées de ne pas assister à la manifestation. Ces recommandations s’appliquent également aux manifestations de plus petite envergure. Dans ce cas, il n’est pas obligatoire d’appeler le numéro susmentionné, mais l’organisateur reste responsable du déroulement de sa manifestation. Les données personnelles des visiteurs n’ont plus à être collectées et il n’est plus exigé de s’assurer qu’une personne ayant séjourné dans une zone à risque ne participe pas à une manifestation.

Aperçu des communiqués