Aperçu des communiqués

Service archéologique du canton de Berne Une découverte en or pour le cinquantenaire

6 mars 2020 – Communiqué de presse; Direction de l’instruction publique et de la culture

Le Service archéologique du canton de Berne célèbre cette année son 50e anniversaire. Il a beaucoup développé ses activités au fil des ans, mais sa mission reste la même : préserver et étudier le patrimoine archéologique du canton et informer le public de ses découvertes. Il présente ce riche héritage à la population dans une exposition itinérante intitulée « L’archéologie fait histoire. Trouvailles du canton de Berne ».

Début mars 1970, il y 50 ans exactement, le premier collaborateur du Service archéologique (SAB) prenait ses fonctions dans une petite baraque située directement derrière le Musée d’Histoire de Berne. Le SAB s’est beaucoup développé depuis et il a déménagé à Berne-Bümpliz. Hier comme aujourd’hui, sa mission légale est de protéger les sites et les découvertes archéologiques, de les entretenir, de les documenter et d’en présenter les résultats au public. « Il apporte ainsi une importante contribution à l’histoire et à l’identité de notre canton », a souligné devant les médias la conseillère d’État Christine Häsler, directrice de l’instruction publique et de la culture. Selon elle, le succès du Service archéologique repose sur trois piliers : des partenariats fructueux avec les universités, une collaboration solide avec les maîtres d’ouvrage, les autorités et les communes et la présentation au public des objets découverts.

Des fouilles de sauvetage pour documenter le passé

Le mieux est de conserver les découvertes archéologiques intactes dans le sol. Si ce n’est pas possible, par exemple parce que le site doit être construit, on procède à une fouille de sauvetage. Les structures archéologiques appelées à être détruites sont alors documentées et les artefacts sont dégagés pour être conservés. Le Service archéologique est responsable aussi de l’entretien des vestiges et des recherches sur les bâtiments historiques.

Boucle d’oreille celte

Le SAB effectue actuellement des fouilles de sauvetage à grande échelle dans la forêt de Challnech, près de Kallnach. Il étudie plusieurs tertres funéraires celtes (tumulus) situés dans une zone archéologique protégée avant le démarrage d’une activité d’extraction de gravier. Il vient d’y découvrir une boucle d’oreille en or celte, qui faisait partie des attributs vestimentaires d’une personne de la haute société ayant vécu vers 550 avant J.-C. Doués d’un savoir-faire unique, les artisans celtes ont fabriqué ce bijou, une plaquette en or très fine enroulée légèrement sur elle-même, sur un modèle méditerranéen. Ce n’est pas la première boucle d’oreille en or de cette époque découverte en Suisse, mais c’est certainement l’exemplaire le plus raffiné.

Présentation du patrimoine archéologique dans une exposition itinérante

Sous le titre « L’archéologie fait histoire. Trouvailles du canton de Berne », le Service archéologique présente une exposition itinérante à l’occasion de son 50e anniversaire. Le patrimoine archéologique du canton de Berne compte actuellement 4300 sites environ. L’exposition montrera 16 objets, en pierre, en céramique, en bronze, en fer, en verre ou en bois, issus de toutes les régions du canton. On pourra admirer notamment la hache de bronze romaine d’Allmendingen près de Thoune, vieille de 2000 ans, la chaussure en cuir du Schnidejoch datant de l’Âge du Bronze et les vestiges d’une riche fresque retrouvés dans une tombe datant du haut Moyen Âge, dans l’église de Saint-Imier.

Les découvertes exposées sont rassemblées par région. Des textes courts expliquent l’histoire des objets et attirent l’attention sur des thématiques majeures de l’archéologie. Trois courts métrages montrent le travail quotidien du Service archéologique, tandis qu’un ouvrage jubilaire retrace son histoire.

L’exposition itinérante se déplacera dans les différentes régions du canton de mars à octobre 2020. Inaugurée le 20 mars à Meiringen, elle fera ensuite étape à Zweisimmen, Münsingen, Langenthal, Tavannes, Köniz, Lyss et Langnau. Le programme détaillé se trouve à l’adresse www.be.ch/archeologie, rubrique « 50 ans du SAB ».

Documentation

Aperçu des communiqués