Aperçu des communiqués

Prise de position sur les questions ouvertes concernant la vente de l’Hôpital du Jura bernois SA Un partenariat public-privé garantit l’avenir de l’Hôpital du Jura bernois

10 mars 2020 – Communiqué de presse; Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration

Le canton de Berne a pour mission d’assurer des soins hospitaliers pour l’ensemble de la population, y compris dans le Jura bernois. En raison des risques élevés, le canton a dû trouver une solution rapide pour l’Hôpital du Jura bernois SA. C’est pourquoi le Conseil-exécutif s’est décidé en faveur d’un partenariat avec un groupe hospitalier privé. Il s’en explique dans la prise de position qu’il adresse à la Commission de gestion du Grand Conseil.

Le 10 janvier 2020, le Conseil-exécutif a fait connaître sa décision de vendre 35% du capital-actions de l’Hôpital du Jura bernois SA à Swiss Medical Network (SMN), un groupe hospitalier privé. Cette décision était nécessaire compte tenu de la situation économique difficile dans laquelle se trouvent l’Hôpital du Jura bernois SA (HJB SA) et l’Hôpital de Moutier SA (HDM SA), qui appartient à HJB SA.

La Commission de gestion a donné son avis sur cette vente le 6 février 2020. Le Conseil-exécutif lui répond. Il note que la poursuite des activités de HJB SA était menacée par les défis auxquels sont confrontés tous les hôpitaux et, en outre, par l’incertitude politique qui règne à Moutier. HJB SA a dégagé l’an dernier une faible marge EBITDA et il n’est pas en mesure de refinancer ses investissements à long terme. Par conséquent, ce n’est pas uniquement le seul établissement hospitalier francophone de soins aigus somatiques du canton de Berne qui est en jeu, mais également les soins psychiatriques, les foyers pour personnes âgées, les soins ambulatoires de base et la médecine générale. Grâce au partenariat public-privé avec SMN, l’avenir de HJB SA est assuré.

Après la vente du capital-actions, HJB SA sera toujours assimilé à un centre hospitalier régional. La coopération avec SMN fait l’objet d’une convention d’actionnaires qui stipule que les décisions importantes ne peuvent être prises contre la volonté des représentants de l’actionnaire minoritaire au conseil d’administration. HJB SA reste un hôpital répertorié, avec les tâches et les obligations que cela implique.

Une action rapide était nécessaire

Dans le courrier qu’il adresse à la commission, le Conseil-exécutif explique qu’une décision rapide devait être prise en raison de l’urgence de la situation. Il n’aurait pas été opportun d’attendre l’état des lieux demandé par le Grand Conseil. Le rapport afférent sera établi dans le délai ordinaire de deux ans. Pendant ce temps, la substance même de HJB SA se serait gravement détériorée, obligeant dans le pire des cas à prendre des mesures drastiques.

Aperçu des communiqués