Aperçu des communiqués

Écoles moyennes et écoles professionnelles Reprise de l’enseignement dans les écoles moyennes et professionnelles

14 mai 2020 – Communiqué de presse; Direction de l’instruction publique et de la culture

Le Conseil fédéral a adopté hier les principes de base qui régiront la reprise de l’enseignement présentiel dans les écoles professionnelles, les écoles moyennes, les établissements du degré tertiaire et la formation continue. Ces consignes ne permettront pas de reprendre un enseignement présentiel complet le 8 juin. Les écoles du secondaire II continueront donc de pratiquer des formes d’enseignement mixtes. L’enseignement présentiel sera dispensé en priorité aux élèves qui ne peuvent pas étudier à distance dans de bonnes conditions ou qui ont manifesté des difficultés.

Selon les consignes de la Confédération, les établissements de formation du domaine postobligatoire sont autorisés à dispenser des cours dans leurs locaux depuis le 11 mai, à condition que les groupes ne dépassent pas 5 personnes, y compris l’enseignant, et que les règles de protection soient respectées. Une reprise de l’enseignement présentiel pour des groupes plus importants est prévue à partir du 8 juin. Le Conseil fédéral prendra une décision définitive le 27 mai.

On connaît désormais les consignes à respecter pour la reprise de l’enseignement présentiel dans le domaine postobligatoire. Le Conseil fédéral en a édicté les principes de base (allemand et français). Il s’agit essentiellement de conditions générales et de règles d’ordre sanitaire. Leur but principal est de protéger la santé des personnes vulnérables et des membres du corps enseignant et des apprenants. Tous les établissements doivent avoir un plan de protection conforme à ces principes de base, dans lequel ils décrivent les dispositions prises pour respecter les mesures d’hygiène nécessaires et pour faire appliquer les règles de distanciation pendant les cours et la vie scolaire en général.

Compte tenu de ces principes de base, la Direction de l’instruction publique et de la culture a fixé la date de reprise de l’enseignement présentiel. Les décisions afférentes ont été prises en concertation avec un groupe de travail réunissant des représentants des milieux politiques, des syndicats et des directions des écoles professionnelles et des gymnases. L’obligation de maintenir une distance interpersonnelle de 2 mètres ne permet pas de rouvrir les établissements à tous les élèves. Les cours pourront être dispensés au maximum en demi-groupes. Cela complique la tâche des écoles professionnelles et des écoles moyennes surtout. Ces établissements devront continuer de pratiquer des formes d’enseignement mixtes, et donc donner des cours à distance et des devoirs à la maison.

Un principe prévaut toujours : la situation actuelle ne doit pas porter préjudice aux élèves. C’est pourquoi l’enseignement présentiel sera dispensé en priorité aux élèves qui ne peuvent pas étudier à distance dans de bonnes conditions ou qui ont manifesté des difficultés. Dans les écoles professionnelles, cela concerne par exemple les apprentis qui, en raison de la surcharge de travail dans leur entreprise, ont été temporairement dispensés de cours.

L’enseignement présentiel a pour but premier de consolider les savoirs enseignés à distance. Il est important d’établir le niveau de chaque élève et de déterminer dans quelle mesure les objectifs d’apprentissage sont atteints.

La consigne de la Confédération de ne pas organiser d’examens scolaires de fin de formation professionnelle a un impact positif sur l’organisation des établissements. Le canton de Berne a décidé que les examens finaux n’auraient pas lieu non plus dans les écoles moyennes. Les seuls élèves qui se présenteront aux examens sont ceux qui n’ont pas les notes d’école suffisantes pour obtenir la maturité ou l’examen de certificat d’école de culture générale.

Aperçu des communiqués