Aperçu des communiqués

Journées européennes du patrimoine des 12 et 13 septembre 2020 « Verticalité » : repenser l’espace de vie en société

18 août 2020 – Communiqué de presse; Direction de l’instruction publique et de la culture

Les Journée européennes du patrimoine auront lieu les 12 et 13 septembre 2020. Avec pour thème la « Verticalité », elles abordent des questions soulevées par le débat sur la densification des villes, des villages et du bâti. Elles nous invitent à réfléchir à l’importance de privilégier la qualité dans l’aménagement des zones résidentielles et de l’espace.

En 2045, la Suisse pourrait compter 10 millions d’habitants. Ils devront travailler, se loger et se reposer. Les besoins d’espaces habitables et de mobilité ne cessent d’augmenter. Dans le même temps, l’étalement urbain doit être stoppé. En Suisse, l’équivalent de huit terrains de football est « bétonné » chaque jour. Le temps est venu de passer à l’urbanisation interne et de densifier à la verticale.

Patrimoine architectural bâti et densification

Les Journées du patrimoine 2020 nous interpellent : continuer à bâtir, mais de quelle manière ? Quelles leçons tirer du passé ? Comment favoriser le bien-être ? Les réponses à ces questions feront ressortir des conflits d’intérêts entre protection du patrimoine bâti, besoins de la population et densification urbaine. Pour que les individus se sentent à leur aise dans un environnement densifié, celui-ci doit être de très bonne qualité. L’importance du patrimoine architectural bâti est un autre aspect du problème dont il faut tenir compte.

Le programme dans le canton de Berne

Les visites sont organisées par le Service des monuments historiques, le Service archéologique du canton de Berne et d’autres institutions qui s’intéressent à l’héritage culturel. Dans le canton de Berne, ce sont notamment les départements culturels des grandes villes et les institutions comme Patrimoine bernois ou Châteaux bernois. Le thème retenu cette année convient parfaitement à la « Bondeli-Haus »,  qui a été successivement maison de vigneron puis villa suburbaine. Une fois transformée, elle pourra accueillir cinq appartements. Dans le château de Berthoud, des dortoirs ont été aménagés dans les anciennes cellules carcérales et à Kallnach, les visiteurs peuvent se lancer sur les traces des Celtes. Leurs sites funéraires, des collines artificielles de pierres et de terre, ont été utilisés pendant des siècles et rebâtis à plusieurs reprises. À Bienne, des efforts importants ont été consentis depuis les années 1960 pour densifier l’habitat. Plusieurs balades mènent aux quartiers qui témoignent de ces transformations.

Consignes de sécurité en temps de pandémie

Les Journées du patrimoine sont conçues pour devenir des expériences inoubliables. La santé des participants est une priorité absolue, si bien qu’un plan de sécurité a été élaboré pour l’occasion. Le programme est moins étoffé que celui des années précédentes. Une inscription est obligatoire pour bon nombre de visites.

Pour plus d’informations sur les manifestations :  www.be.ch/monuments-historiques ou www.venezvisiter.ch.

Nota bene

Un engagement culturel

Les Journées du patrimoine constituent un engagement culturel du Conseil de l’Europe, qui se charge de leur lancement officiel. Leur rôle est d’éveiller l’intérêt du public pour la préservation du patrimoine culturel. En Suisse, elles ont lieu le deuxième week-end de septembre. Les premières Journées du patrimoine furent organisées en France en 1984. Depuis, une cinquantaine de pays y participent. Le Centre national d’information sur le patrimoine culturel (NIKE) coordonne cet évènement à l’échelon national et en choisit la devise, cette année « Verticalité ».

Documentation

Aperçu des communiqués