Aperçu des communiqués

Service des monuments historiques Révision partielle du recensement architectural : mise à l’enquête publique dans le Jura bernois

14 octobre 2020 – Communiqué de presse; Direction de l’instruction publique et de la culture

Dans les communes du Jura bernois, la révision des ensembles bâtis et des objets dignes de conservation ainsi que la réduction de leur nombre sont terminées. Les projets de recensement révisés sont mis à l’enquête publique du 12 octobre au 10 décembre 2020 dans les locaux de la Préfecture du Jura bernois. Ils peuvent aussi être consultés en ligne.

Le Service des monuments historiques du canton de Berne révise depuis 2016 le recensement architectural sur mandat du Grand Conseil. L’été dernier, les communes du Jura bernois ont eu la possibilité de prendre position sur les projets de recensement révisés. Sur la base des retours, le Service des monuments historiques a remanié les projets qui le nécessitaient. La mise à l’enquête publique des projets de recensement architectural a lieu du 12 octobre au 10 décembre 2020 dans les locaux de la Préfecture de Courtelary. Il est également possible de les consulter en ligne sur les sites Internet des communes et du Service cantonal des monuments historiques.

Toute personne dont les intérêts sont directement touchés par la révision partielle du recensement architectural peut s’exprimer à ce sujet. Sont par exemple concernés les propriétaires fonciers, les communes ou les associations, telles que Patrimoine bernois. Après la mise à l’enquête publique, le Service des monuments historiques répondra aux prises de position qu’il aura reçues. Les projets de recensement partiellement révisés entreront en vigueur sur décision de l’Office de la culture du canton de Berne.

Réduction du nombre d’objets inscrits au recensement architectural

La loi sur les constructions révisées prévoit que la totalité des objets figurant dans le recensement architectural ne doit pas dépasser 7% de l’ensemble du parc immobilier. Pour y parvenir dans le Jura bernois, près d’un monument historique digne de conservation sur deux doit être retiré du recensement architectural et environ un ensemble bâti sur quatre. Outre la réduction du nombre d’objets dignes de conservation et d’ensembles bâtis, la révision du recensement architectural porte sur sa propre mise à jour, qui est prescrite par la législation sur les constructions. Ainsi, il est prévu d’intégrer quelques objets en tant que monuments dignes de protection ou de conservation. Il s’agit en moyenne d’un objet par commune, bien que toutes les communes ne soient pas concernées.

Les bâtiments qui seront ajoutés au recensement sont avant tout des objets significatifs d’architecture dite contemporaine (1960 à 1990). Les nouvelles inscriptions sont prises en compte dans l’objectif de réduction.

Aperçu des communiqués