Aperçu des communiqués

Précision de l’ordonnance sur les mesures de lutte contre l’épidémie de COVID-19 Entraînements sous supervision et pas plus de 15 personnes par groupes

30 octobre 2020 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Il faut éviter les contacts interpersonnels directs en raison du nombre élevé de cas de coronavirus. C’est pourquoi les centres de sport et de fitness (y compris les salles de grimpe, les installations de sports sur glace, les stades d’athlétisme et les infrastructures analogues) resteront fermés pour une utilisation générale jusqu’au 23 novembre. En revanche, ces installations peuvent être utilisées pour des entraînements sous supervision en petits groupes de 15 personnes au maximum. Le cercle des participants et les horaires d’entraînement doivent être fixés à l’avance. Seules sont autorisées les activités sportives sans contact physique, comme le yoga, le Pilates ou les entraînements de condition physique, lorsque les règles de distance peuvent être respectées.

Le 23 octobre 2020, au vu de la situation dans le canton de Berne, le Conseil-exécutif a ordonné de nouvelles mesures pour endiguer la pandémie de COVID-19. Différents établissements et installations ont dû fermer, notamment les centres de sport et de fitness, dans le but de réduire les contacts interpersonnels. Le Conseil-exécutif souhaite ainsi éviter les rassemblements de personnes, que ce soit pendant les trajets pour se rendre au sport, dans les vestiaires ou dans les zones d’entraînement.

Suite à ces mesures, plusieurs questions se sont posées dans le domaine du sport. Le Conseil-exécutif a donc apporté des précisions à l’ordonnance le 29 octobre 2020. L’ordonnance précise désormais que les « centres de sport et de fitness » fermés incluent « les salles de grimpe, les installations de sport sur glace, les stades d’athlétisme et les infrastructures analogues ». Un nouvel alinéa définit les conditions dans lesquelles ces installations peuvent être utilisées exceptionnellement.

Pas de sports de contact - Entraînements possibles en groupes de 15 personnes au maximum

La nouvelle version de l’ordonnance apporte des clarifications concernant les sports de loisir comme le yoga et le Pilates. Ces sports se pratiquant sans contact physique, ils sont donc en principe autorisés. Mais il restait des incertitudes concernant les entraînements à ces activités dans les centres de sport et de fitness, l’admissibilité des entraînements individuels sous supervision dans les installations de sports sur glace et la possibilité de pratiquer des activités sportives dans les salles de gymnastique et les salles polyvalentes des écoles.

Le Conseil-exécutif a décidé que l’utilisation des centres de sport et de fitness serait autorisée pour des entraînements sous supervision à condition que le cercle des participants et les horaires de présence soient fixés à l’avance. L’ordonnance a été complétée dans ce sens. Elle précise désormais que les infrastructures comme les centres de sport et de fitness, les salles de grimpe, les installations de sports sur glace, les stades d’athlétisme et les infrastructures analogues peuvent continuer d’être exploitées, dans le cadre défini à l’art. 4c6 et « dans le respect des directives de la Confédération, pour l’entraînement sous supervision de petits groupes de 15 personnes au maximum. L’horaire des entraînements et le cercle des personnes participantes doivent être définis à l’avance. »

Règles strictes pour limiter les contacts

Le but de la nouvelle réglementation est de permettre la poursuite des entraînements, mais en évitant les allées et venues incontrôlées et les attroupements dans les vestiaires. Le nombre maximal de participants est conforme à la réglementation de la Confédération dans le domaine du sport (art. 6e, al. 1, lit. b ordonnance COVID-19 situation particulière). Seules sont autorisées les activités sportives sans contact physique, comme le yoga, le Pilates ou les exercices de condition physique, lorsque les règles de distance peuvent être respectées. Selon les consignes de la Confédération, les participants doivent porter un masque facial.

Les salles de gymnastique et les salles polyvalentes des écoles n’ont pas été fermées par la Confédération ni par le canton car elles ne sont pas considérées comme des centres de fitness. Cela signifie que les locaux des écoles où sont dispensés les cours de gymnastique et de sport restent ouverts, sauf si la commune en décide autrement. Mais ces locaux sont soumis aux deux mêmes règles de base : seules sont autorisées les activités sportives sans contact physique et les groupes ne doivent pas dépasser 15 personnes.

Aperçu des communiqués