Aperçu des communiqués

Controlling du programme PDE 2016 à 2020 Des pôles de développement économique dynamiques

10 novembre 2020 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Les 21 pôles de développement économique du canton de Berne ont connu une croissance supérieure à la moyenne au cours des quatre années écoulées. Le nombre de postes de travail y est passé de 58 000 à 64 000 et la valeur ajoutée par emploi y est plus élevée que la moyenne cantonale. Tels sont les constats du controlling 2016 à 2020.

Le canton de Berne a lancé son programme de pôles de développement économiques (PDE) en 1989. Le but était de mettre à disposition, par des mesures d’aménagement, des surfaces bien desservies afin de favoriser le développement économique du canton. La situation des 21 PDE gérés activement et des cinq zones stratégiques d’activités (ZSA) est soumise à un controlling tous les quatre ans.

Davantage d’emplois et de valeur ajoutée

Le controlling 2016 à 2020 montre que les 21 pôles gérés activement ont mieux prospéré que la moyenne cantonale. Au cours des quatre ans écoulés, 6000 emplois y ont été créés, si bien que les PDE regroupent actuellement 13% environ des postes de travail du canton de Berne. C’est également là qu’est créée 16% de la valeur ajoutée brute cantonale. Rapportée au nombre d’emplois, la valeur ajoutée est plus élevée dans les pôles de développement économique qu’en moyenne cantonale.

Nouvelles infrastructures de desserte

D’importants travaux d’infrastructure et de desserte ont démarré ou ont été menés à bien dans de grands PDE durant la période sous revue. On mentionnera en particulier l’agrandissement de la gare de Berne, l’ouverture du tronçon est du contournement de Bienne par l’A5 et le contournement de Thoune par le nord. Un nouveau site a intégré le programme : Oberhard-Wolfhusenfeld, à Langenthal/Thunstetten. Sur quelques pôles de développement, comme le Wankdorf à Berne ou les Champs-de-Boujean à Bienne, les capacités de transport sont saturées mais non extensibles. Ailleurs, comme Rue de la Clef à Saint-Imier, à Thoune nord ou encore à l’aéroport d’Interlaken, il est nécessaire de construire des infrastructures de transports publics pour que les sites puissent continuer à se développer. Le financement des arrêts ou des gares prévus est assuré (étape d’aménagement 2030-2035 de l’infrastructure ferroviaire).

Proposer des emplacements attrayants pour l’économie

Au cours de la prochaine période (2020 à 2024), de nouveaux sites ne seront admis dans le programme que s’ils présentent un potentiel d’utilité élevé et un grand intérêt pour le canton. Une densification de qualité de l’habitat pourra être envisagée dans les pôles bénéficiant d’une situation très centrale et d’une desserte optimale, à condition que cela contribue à les valoriser sans affaiblir leur affectation avant tout économique. Enfin, les processus du programme seront passés en revue et adaptés si nécessaire. La stratégie cantonale de développement des zones stratégiques d’activités sera poursuivie en concertation avec les régions et les communes d’implantation de ces zones.

Informations complémentaires

Nota bene

Zones d’activités stratégiques

Les zones stratégiques d’activités (ZSA) font partie du programme depuis 1998. Ce sont des périmètres d’un seul tenant et d’une certaine étendue adaptés pour la réalisation de projets de grande envergure. Le programme des PDE en compte actuellement cinq.

Aperçu des communiqués