Aperçu des communiqués

Projets d’agglomération de la 4e génération dans le canton de Berne Accent sur la mobilité à pied et à vélo

3 septembre 2021 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

La conseillère d’État Evi Allemann et le conseiller d’État Christoph Neuhaus ont remis aujourd’hui à la Confédération les projets d’agglomération bernois pour évaluation. Ils comportent pour la période 2024 à 2031 268 mesures dans le domaine des transports, qui représentent 1,16 milliard de francs. La moitié ont pour but de développer la mobilité pédestre et cycliste.

Le Conseil-exécutif du canton de Berne a donné aujourd’hui son feu vert pour la remise à la Confédération des projets d’agglomération de Berne, Bienne/Lyss, Berthoud, Langenthal et Thoune ainsi que le programme d’agglomération intercantonal de Granges (Grenchen). Ces projets ont été élaborés par les régions bernoises dans le cadre des conceptions régionales des transports et de l’urbanisation. L’approche ascendante appliquée dans la planification régionale permet de coordonner efficacement les transports et l’urbanisation sur l’ensemble du territoire cantonal. Ce processus aboutit tous les quatre ans à la remise de projets d’agglomération à la Confédération.

Coordination entre les transports et l’urbanisation

La conseillère d’État Evi Allemann, directrice de l’intérieur et de la justice, a souligné que le canton de Berne pratique depuis longtemps la coordination entre les transports et l’urbanisation. Dans les années 90 déjà, l’urbanisation a été coordonnée avec le développement du RER. Cette interaction a été ancrée au fil des ans dans des instruments d’aménagement cantonaux, régionaux et communaux et elle s’est continuellement professionnalisée. Le conseiller d’État Christoph Neuhaus, directeur des travaux publics et des transports, est convaincu que les mesures prévues contribueront à améliorer la mobilité dans son ensemble dans les agglomérations. Même si la moitié des mesures dans le domaine des transports visent les déplacements à pied et à vélo, a-t-il souligné, les transports publics et le trafic individuel ne sont pas oubliés. Ainsi, les subventions fédérales demandées contribueront à financer l’assainissement de la Seftigenstrasse entre Berne et Wabern ou encore l’acquisition de bus électriques à Berne et Bienne.

268 mesures dans six agglomérations

Les projets d’agglomération bernois de la 4e génération comprennent 268 mesures dans le domaine des transports, pour un volume d’investissement total de 1,163 milliards de francs. Elles se composent de 158 mesures représentant 635 millions de francs à l’horizon A (début des travaux entre 2024 et 2027) et de 110 mesures représentant 528 millions de francs à l’horizon B (début des travaux entre 2028 et 2031). La Confédération évalue les projets d’agglomération de la 4e génération selon des critères uniformes. Plus un projet a un impact global important, plus le taux de contribution de la Confédération est élevé (il était 30 à 40% pour les trois précédentes générations). Le résultat de l’évaluation des projets d’agglomération de la 4e génération est attendu au printemps 2023.  

Nota bene

Mesures de transport prévues dans les projets d’agglomération bernois de la 4e génération (horizons A et B ; début des travaux de 2024 à 2031)

Agglomération de Berne

  • 137 mesures pour un coût de 720 millions de francs
  • Mesures importantes : passage inférieur pour piétons et vélos à Berne-Ausserholligen, nouvel arrêt de tram sur la Guisanplatz à Berne, contribution à l’acquisition de bus électriques, assainissement de la Seftigenstrasse, projets routiers à Kehrsatz (déplacement de la Zimmerwaldstrasse et raccordement à la route de contournement)

Agglomération de Bienne/Lyss

  • 65 mesures pour un coût de 229 millions de francs
  • Mesures importantes : liaison cyclable Ipsach – Nidau – Bienne Centre, voies pour piétons et vélos amenant au futur centre hospitalier de Brügg, contribution à l’acquisition de bus électriques, réaménagement de rues et de places à Bienne, Nidau, Studen, Worben et Lyss, gestion du trafic à Bienne Est et sur la liaison Bienne – Nidau - Brügg
Agglomération de Thoune
  • 37 mesures pour un coût de 145 millions de francs
  • Mesures importantes : concepts d’exploitation et d’aménagement à Thoune et Uetendorf, agrandissement de la gare de Thoune, mesures autour du nouvel arrêt du RER à Thoune nord

Agglomération de Berthoud

  • 15 mesures pour un coût de 49 millions de francs
  • Mesures importantes : amélioration du raccordement de la zone industrielle de Buchmatt au réseau ferroviaire, bandes cyclables le long de la route cantonale Oberburg – Krauchtal, travaux d’assainissement sur la Kirchbergstrasse à Berthoud et la Dorfstrasse à Hindelbank

Agglomération de Langenthal

  • 10 mesures pour un coût de 16 millions de francs
  • Mesures importantes : voie pour piétons et vélos entre la Bern-Zürich-Strasse et la Chasseralstrasse, système de guidage vers les parkings, gestion du trafic à Dreilinden

Agglomération de Granges (Grenchen) / Lengnau

  • 4 mesures à Lengnau (BE) pour un coût de 4,5 millions de francs
  • Liaison pour vélos Feldweg – Schützenmattweg, concept d’exploitation et d’aménagement Solothurnstrasse – Bürenstrasse, assainissement du croisement Bürenstrasse – Industriestrasse, liaison Krähenbergstrasse – Tannhofstrasse – Granges nord

Agglomération d’Interlaken

L’agglomération d’Interlaken ne présente pas de projet de la 4e génération. Elle poursuit la réalisation des projets des générations antérieures et se prépare à l’élaboration d’un projet de la 5e génération.

Documentation

Aperçu des communiqués