Aperçu des communiqués

Crédit pour un centre novateur de recherche et d’application

20 décembre 2018 – Communiqué de presse; du Conseil-exécutif et de l’Université de Berne

Un centre de recherche et d’application d’envergure mondiale devrait voir le jour à l’Université de Berne dans les domaines de la nature et de l’humain. Sa mission : faire coïncider la protection de la nature et de l’environnement avec les besoins du développement économique et social. L’Université soumettra une demande de financement de 100 millions de francs à la fondation du mécène bernois Hansjörg Wyss d’ici avril 2019, avec le concours du canton de Berne. Si elle est acceptée, l’Université et le canton injecteront chacun dans le centre 50 millions de francs sur dix ans. Le Conseil-exécutif demande au Grand Conseil d’approuver un crédit lors de la session de printemps 2019.

Réserve naturelle au nord du mont Kenya, une des deux régions du projet pilote (©Kaspar Hurni, CDE)

Agrandir l'image Réserve naturelle au nord du mont Kenya, une des deux régions du projet pilote (©Kaspar Hurni, CDE)

Depuis l’été dernier, la fondation Wyss travaille avec l’Université de Berne sur un projet pilote d’un an dans le cadre de sa campagne mondiale pour la protection de la nature. Au-delà de différents travaux de recherche, ce projet pilote doit permettre de réaliser une étude de faisabilité pour un centre universitaire (Wyss Centre Bern), financé conjointement par le canton et par l’université. Participent actuellement aux travaux le canton de Berne, sous la houlette de la Direction de l’économie publique, et trois instituts de recherche de premier plan de l’Université de Berne : le Center for Development and Environment (CDE), l’Oeschger Centre for Climate Change Research (OCCR) et l’Institute for Plant Sciences (IPS).

Le nouveau centre permettrait de proposer des approches et des stratégies nouvelles en matière de biodiversité et de protection de l’environnement et de s’assurer de leur compatibilité avec le progrès économique et social, puis de les rendre accessibles à l’échelle mondiale. Les travaux sont prévus dans le canton de Berne et dans trois régions du monde, moyennant une coopération avec les autorités, les milieux économiques, les organisations de la société civile et la population locale,

Ce centre offrirait au canton de Berne une occasion unique de faire œuvre de pionnier dans le domaine de l’écologie. Sur la part cantonale, 30 millions de francs serviraient à réaliser, grâce à la recherche, des projets innovants dans les domaines du changement climatique, de la biodiversité et de l’utilisation du sol dans le canton de Berne. Les 20 millions restants seraient accordés sous forme de fonds de recherche et de loyers pour le nouveau centre établi à Berne.

Les informations détaillées - Cofinancement : part du canton de Berne 

Aperçu des communiqués