Aperçu des communiqués

Décisions du canton de Berne concernant le coronavirus et mesures prises par le Conseil fédéral Les mesures arrêtées par le Conseil-exécutif restent en vigueur

28 octobre 2020 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Le Conseil-exécutif salue les décisions prises aujourd’hui (28 octobre 2020) par le Conseil fédéral pour endiguer la seconde vague de coronavirus. Il se félicite des nouvelles mesures de soutien à l’économie, confrontée à de grosses difficultés. Les dispositions mises en vigueur par le Conseil-exécutif dans le canton de Berne samedi dernier à minuit restent valables si elles vont plus loin que les standards minimaux du Conseil fédéral. Dans les domaines du sport et du fitness, les dispositions d’exécution seront analysées à la lumière des nouvelles dispositions fédérales et précisées si nécessaire d’ici à demain jeudi.

Le Conseil-exécutif a pris connaissance des modifications apportées aujourd’hui par le Conseil fédéral à l’ordonnance sur les mesures destinées à lutter contre l’épidémie de COVID-19 en situation particulière. Il se félicite des solutions uniformes mises en place à l’échelle nationale sur des points importants. Le Conseil-exécutif espère que les mesures engagées par le Conseil fédéral permettront de freiner la hausse inquiétante du nombre de cas, d’abaisser le taux de positivité et de décharger dans le même temps le système sanitaire.

Maintien des mesures prises par le canton de Berne

Les modifications à l’ordonnance COVID-19 décidées vendredi dernier par le Conseil-exécutif restent en vigueur jusqu’au 23 novembre 2020. Le gouvernement est convaincu que l’évolution inquiétante du nombre de cas ne peut être ralentie qu’à condition de limiter au maximum les contacts. Les mesures prises par la Direction de l’instruction publique restent, elles aussi, inchangées (voir encadré). La probabilité diminue ainsi que le gouvernement doive adopter des restrictions beaucoup plus drastiques dans les semaines à venir, avec des répercussions négatives sur la société et l’économie

Le gouvernement exhorte donc la population à limiter au maximum et de toute urgence les contacts personnels afin d’éviter une surcharge du système sanitaire. Il décidera au milieu du mois si certaines mesures pourront être assouplies après le 23 novembre 2020, en fonction de l’évolution de la pandémie. L’objectif est de mettre en place les meilleures conditions possibles avant Noël et le début de la saison des sports d’hiver.

On observe que certaines dispositions de l’ordonnance fédérale sont plus restrictives que celles de l’ordonnance cantonale, et inversement. La population du canton de Berne doit savoir que ce sont chaque fois les mesures les plus rigoureuses qui s’appliquent. Pour plus d’informations : www.be.ch/corona.   

Des mesures de soutien urgentes de la part de la Confédération

La seconde vague de la pandémie et les restrictions à la vie sociale qu’elle engendre frappent durement l’économie une deuxième fois après une brève phase de reprise. Personne n’est épargné : les particuliers, les petites entreprises, mais aussi les grandes entreprises, comme le montrent les décisions annoncées aujourd’hui par BernExpo. Le Conseil-exécutif se félicite que le Conseil fédéral ait pris des mesures de soutien en matière de chômage partiel, de perte de gain et de crédits COVID-19, comme il l’avait fait au printemps (extension du champ d’application pour le chômage partiel). La Confédération doit maintenant concrétiser les mesures économiques pour permettre aux cantons de les mettre en œuvre rapidement. Les procédures doivent donc être simples et les réponses rapides, comme au moment de la première vague. Par ailleurs, l’ordonnance sur les cas de rigueur devrait entrer en vigueur cette année encore. Elle doit fixer des critères d’approbation et une procédure de demande uniformes à l’égard de la Confédération afin de parvenir à une mise en œuvre harmonisée dans toute la Suisse.

Interprétation de l’ordonnance COVID-19 cantonale

L’ordonnance mise en vigueur vendredi par le Conseil-exécutif a soulevé des questions d’interprétation ces derniers jours, en particulier concernant les centres de sport et de fitness. Le Conseil-exécutif a donné l’ordre aujourd’hui de préciser les dispositions d’exécution. Il s’agit notamment d’établir clairement dans quelles infrastructures les activités de loisirs sans contacts physiques directs sont permises. Les dispositions juridiques seront complétées et publiées sur Internet d’ici à jeudi soir. 

Nota bene

Maintien des mesures dans les écoles

Les mesures anti-pandémie en vigueur dans les écoles bernoises sont maintenues après les récentes décisions du Conseil fédéral. À l’école obligatoire, dans les écoles à journée continue et dans les écoles de musique, les adultes ont l’obligation de porter le masque sur l’ensemble du site et dans les bâtiments, y compris pendant les cours. Il est en outre recommandé aux écoles de renoncer aux sports de contact et aux sports de ballon lors des cours de sport.
Au degré secondaire I, le port du masque est obligatoire pour tous les élèves sur l’ensemble du site et dans les bâtiments, y compris pendant les cours. Dans les écoles moyennes et les écoles professionnelles, le port du masque est obligatoire pendant les cours, même si les distances de sécurité peuvent être respectées, et sur l’ensemble du site. Le masque doit également être porté pendant le sport, sauf à l’extérieur si les distances de sécurité peuvent être respectées.

Nota bene

Mesures valables dans le canton de Berne

Le canton de Berne est en partie plus restrictif que la Confédération dans sa réglementation, notamment en ce qui concerne les rassemblements de personnes.
Dans le canton de Berne, les manifestations ne peuvent pas rassembler plus de 15 personnes, contre 50 pour la Confédération. Pour ce qui est des réunions privées, le nombre maximal de 10 personnes fixé par la Confédération s’applique partout.

Le canton de Berne a fermé vendredi dernier et jusqu’au 23 novembre les établissements/installations accessibles au public : cinémas, théâtres, salles de concert, musées, salles de lecture.

Les centres de sport et les centres de fitness restent fermés dans le canton de Berne. Certaines dispositions cantonales doivent cependant être précisées. Exemple : les cours de yoga donnés dans un centre de fitness en présence de 15 personnes au plus ou la distinction entre entrainement professionnel et entraînement de loisirs. L’ordonnance cantonale complétée sera mise en ligne sur Internet avant jeudi soir.

Aperçu des communiqués