Aperçu des communiqués

Coronavirus École obligatoire, écoles professionnelles et écoles moyennes : reprise en présentiel

7 janvier 2021 – Communiqué de presse; Direction de l’instruction publique et de la culture

La reprise des cours le 11 janvier prochain se fera en principe en présentiel à l’école obligatoire, dans les écoles professionnelles et dans les écoles moyennes. Toutefois, les établissements se tiennent prêts en cas de durcissement au niveau national. Seuls les jeunes qui se forment à un métier de la santé ou du social dans la partie germanophone du canton resteront en enseignement à distance jusqu’à la fin janvier. Les hautes écoles poursuivent l’enseignement à distance.

Le Conseil fédéral n’a pas pris de décision concernant les établissements de la scolarité obligatoire et du secondaire II hier (mercredi 6 janvier). En conséquence, la reprise des cours le 11 janvier se fera comme prévu en présentiel à l’école obligatoire. Les plans de protection des établissements concernés ont démontré leur efficacité. Il est important que toutes les personnes restent mobilisées et appliquent rigoureusement les mesures de protection.

L’enseignement reprendra en présentiel également dans les écoles professionnelles et dans les écoles moyennes lundi prochain. Les conditions générales (PDF, 38 Ko, 7 pages) à appliquer dans les plans de protection ont été légèrement durcies sur plusieurs points. Le port systématique du masque reste obligatoire. Les cantines scolaires sont soumises aux mêmes règles que les restaurants d’entreprise. Les cours de musique ne font pas de chant, même s’il est possible de maintenir des distances importantes. Les distances doivent être respectées lors des activités sportives, y compris en extérieur. Enfin, l’accès aux locaux est interdit aux personnes ne faisant pas partie des établissements scolaires, hormis pour des entretiens individuels. Ces consignes ont été arrêtées en accord avec les partenaires sociaux.

Les hautes écoles et les établissements de la formation professionnelle supérieure sont passés à l’enseignement à distance en novembre dernier. Comme l’exige l’ordonnance fédérale, ils poursuivent leurs activités d’enseignement sous cette forme jusqu’à nouvel avis.

Enseignement à distance seulement dans les formations aux professions de la santé et du social

Dans la partie germanophone du canton, seuls les jeunes se formant aux métiers d’assistance en soins et santé communautaire (ASSC), d’assistance socio-éducative (ASE) et d’aide en soins et accompagnement (ASA) reprendront les cours à distance dans un premier temps. Cette décision a été prise en concertation avec les organisations du monde du travail compétentes et l’état-major spécial de la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration. Valable jusqu’au 31 janvier 2021 pour commencer, cette décision a pour but de tenir compte de la situation difficile qui règne actuellement dans les établissements de santé et de soins, mais aussi de protéger les résidents des EMS et des institutions pour personnes handicapées. Les jeunes en formation professionnelle pourront néanmoins être invités à se rendre à l’école pour des séquences de formation spécifiques ou pour des examens finaux. La mesure laisse en outre la possibilité d’apporter un soutien ciblé aux élèves ayant des difficultés particulières.

La situation est différente dans le Jura bernois. Comme dans le reste de la Suisse romande, elle s’est un peu détendue dans les établissements. L’organisation du monde du travail compétente souhaite donc que l’enseignement puisse reprendre en présentiel. La Direction de l’instruction publique et de la culture a donné son aval. Les jeunes en formation qui le souhaitent pourront se soumettre à un test rapide antigénique durant leur première semaine à l’école. Dans le Jura bernois, les apprentis ont eu cinq semaines d’enseignement à distance avant les vacances de Noël.

Aperçu des communiqués