Aperçu des communiqués

Coronavirus Le Conseil-exécutif adapte l’ordonnance cantonale COVID-19 aux décisions du Conseil fédéral

16 avril 2021 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Après les assouplissements du dispositif anti-pandémie décidés mercredi 14 avril par le Conseil fédéral, le Conseil-exécutif a adapté dans la mesure nécessaire l’ordonnance cantonale COVID-19. Il a précisé la réglementation applicable aux établissements de restauration, qui rouvriront leurs terrasses lundi prochain. Les mesures cantonales applicables à l’enseignement du sport et à l’enseignement artistique ont été abrogées. Le port du masque reste pour l’instant obligatoire dans les écoles à partir de la 7e année Harmos. La limite pour les manifestations politiques ou de la société civile passe de 15 à 100 personnes.

Le Conseil-exécutif salue l’assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus décidé par le Conseil fédéral le 14 avril dernier. Ces allègements dans les domaines de la restauration, des loisirs, du sport, de la culture et de l’enseignement sont un signal positif pour la population et pour les secteurs concernés. Il était important pour les autorités cantonales que des mesures soient prises aussi pour les adolescents et les jeunes adultes. Au vu de la situation épidémiologique, la population est appelée à respecter scrupuleusement les mesures d’hygiène et de distanciation, et à se faire tester régulièrement.

Dans le sillage des décisions du Conseil fédéral, le Conseil-exécutif a adapté vendredi 16 avril l’ordonnance cantonale sur les mesures destinées à lutter contre l’épidémie de COVID-19.

Remise en vigueur le 19 avril des articles portant sur les établissements de restauration

Avec l’ouverture possible des terrasses, le Conseil-exécutif a remis en vigueur au 19 avril 2021 les dispositions sur les établissements de restauration qui avaient été suspendues. Elles concernent en particulier la collecte des coordonnées de la clientèle. Le Conseil-exécutif procède cependant à deux modifications : il relève à 50 le nombre de personnes pouvant être accueillies simultanément dans un établissement de restauration, afin de tenir compte des allégements du Conseil fédéral relatifs aux manifestations et de la densité normative croissante de la législation fédérale. Comme les établissements de restauration sont autorisés à rouvrir leurs espaces extérieurs, la vente de nourriture et de boissons à consommer sur place est de nouveau permise sur les marchés.

Manifestations politiques ou civiles

À la mi-décembre 2020, le Conseil-exécutif avait limité à 15 le nombre de personnes autorisées à participer à une manifestation politique ou civile afin de protéger la population de la propagation du coronavirus. Le Conseil fédéral maintient cette limite pour les rassemblements de personnes dans l’espace public. En revanche, il assouplit la règle applicable aux manifestations organisées avec du public, pour lesquelles jusqu’à 100 personnes peuvent se réunir à l’extérieur, mais à des conditions strictes (obligation de s’asseoir, interdiction de consommer).

La liberté de manifestation est un droit fondamental. Le Conseil-exécutif a donc décidé, en conformité avec les dispositions du Conseil fédéral concernant les manifestations organisées à l’extérieur avec du public, d’autoriser un plus grand nombre de participants. Ainsi, 100 personnes au plus au lieu de 15 pourront être présentes à une manifestation politique ou civile. Le port du masque reste obligatoire.

Abrogation des mesures applicables à l’enseignement du sport et à l’enseignement artistique

Le Conseil-exécutif a supprimé dans l’ordonnance COVID-19 les mesures cantonales applicables à l’enseignement du sport et à l’enseignement artistique parce que la Confédération a déjà levé les restrictions dans ces deux domaines pour les moins de 20 ans lors d’un précédent assouplissement.

Le port du masque reste pour l’instant obligatoire dans les écoles à partir de la 7e année Harmos. Le gouvernement bernois analyse la situation avec attention et espère pouvoir assouplir cette mesure dès que la situation le permettra. La mise en place de tests dans les écoles sera déterminante à cet effet.

Vaccination en pharmacie

Enfin, le Conseil-exécutif a décidé d’autoriser la vaccination en pharmacie par les assistantes et les assistants en pharmacie, en plus des pharmaciennes et des pharmaciens, pour peu qu’ils aient été formés à cette fin et soient supervisés. Cette mesure doit permettre d’accélérer la vaccination de la population lorsque les doses à disposition le permettront.

Nota bene

Maintien de l’aide aux cas de rigueur dans la restauration

La Direction de l'économie, de l’énergie et de l’environnement a prolongé jusqu’au 16 mai 2021 l’aide aux cas de rigueur pour les entreprises qui ont dû fermer en raison d’une décision des autorités. Les restaurants, les bars, les clubs et les discothèques qui ont déjà sollicité un soutien financier n’ont pas besoin de déposer une nouvelle demande : leurs coûts fixes seront couverts pendant 28 jours supplémentaires. Conformément à la décision du Conseil fédéral du 14 avril 2021, les restaurants restent considérés comme officiellement fermés sur ordre des autorités, même s’ils rouvrent leur terrasse.
 

Aperçu des communiqués