Aperçu des communiqués

Commission de la santé et des affaires sociales Oui à la création d’un refuge pour jeunes filles

13 février 2020 – Communiqué de presse; Grand Conseil

La Commission de la santé et des affaires sociales du Grand Conseil bernois soutient la création d’un refuge pour les jeunes filles et les jeunes femmes victimes de violence et elle veut en fixer le calendrier. Elle est favorable à la prolongation du programme de dépistage du cancer du sein par mammographie dans la partie germanophone du canton. Elle prend connaissance du rapport du Conseil-exécutif sur les services de conseil et de suivi assurés par des sages-femmes.

La Commission de la santé et des affaires sociales a examiné les dossiers au programme de la session de printemps 2020. Elle soutient la création d’un refuge pour les jeunes filles et les jeunes femmes victimes de violence. Ayant établi l’existence d’un besoin, le Conseil-exécutif a exprimé la volonté de combler cette lacune. La création de sept à dix places d’accueil d’urgence permettrait de soulager les foyers pour femmes, dont le taux d’occupation atteint un niveau critique. Il est également prévu de réexaminer l’aide résidentielle aux victimes. La commission a adopté trois déclarations de planification en vue de clarifier le calendrier de la création du refuge. Elle propose à l’unanimité au Grand Conseil de prendre connaissance du rapport du gouvernement.

Soutien au programme de dépistage du cancer du sein par mammographie

La commission est favorable à la poursuite du programme de dépistage du cancer du sein par mammographie. Le Grand Conseil est appelé à autoriser à cet effet un crédit de 4,3 millions de francs pour la période 2021 à 2030. Ce programme est destiné aux femmes entre 50 et 74 ans habitant dans la partie germanophone du canton. Il est assuré par la Ligue contre le cancer de Suisse orientale. Le canton de Berne a adhéré au programme en 2018 et il est satisfait de la manière dont il a démarré. Le Jura bernois a son propre programme de dépistage.

Pas de nécessité de mettre en place un nouveau service de conseil et de suivi par des sages-femmes

À l’instar du gouvernement, la commission propose au Grand Conseil de prendre connaissance du rapport du Conseil-exécutif relatif aux services de conseil et de suivi par des sages-femmes. Ce rapport explique qu’il n’est actuellement pas nécessaire de mettre en place de nouveaux services de ce type. Il appartient à la Fédération des sages-femmes de clarifier le rôle de ses membres dans ce domaine et de mettre en œuvre les mesures qu’elle jugera nécessaires. Elle pourrait notamment améliorer la coordination, par exemple en créant un registre en ligne couvrant l’ensemble du territoire. Un travail en réseau avec d’autres professionnels de la santé permettrait de mieux faire connaître les services proposés et d’améliorer leur accessibilité. Globalement, l’offre actuelle de conseil et de suivi est suffisante et généralement bien connue dans le canton de Berne.

Aperçu des communiqués