Aperçu des communiqués

Coronavirus Le canton de Berne applique les mesures de la Confédération

18 mars 2020 – Communiqué de presse; de l’organe de conduite cantonal

Le canton de Berne applique les mesures du Conseil fédéral pour endiguer le coronavirus. Il informe des directives en vigueur les foyers et les institutions d’aide en cas d’addiction. Les crèches restent ouvertes. Les visites sont interdites dans les établissements d’exécution judiciaire. Le gouvernement bernois a adopté en outre divers arrêtés relatifs à l’ordonnance sur le COVID-19 lors de sa séance d’aujourd’hui. Le nombre de cas de coronavirus continue d’augmenter dans le canton.

193 cas de coronavirus ont été signalés dans le canton de Berne. Il est important d’appliquer systématiquement les règles de comportement de la Confédération afin de freiner le plus vite possible la progression du nombre de malades du COVID-19. Cela inclut l’obligation de fermer les établissements recevant du public et qui ne proposent pas de biens et de services répondant aux besoins quotidiens de la population. Les magasins ne vendant pas uniquement des marchandises d’usage quotidien sont tenus de fermer leurs autres sections. Les établissements de vente doivent veiller à ce que la clientèle ait suffisamment de place dans leurs locaux (valeur indicative : 4 m2 par personne) et puisse respecter les distances de sécurité dans les files d’attente.

La Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration (DSSI) a écrit aux foyers et aux institutions d’aide en cas d’addiction pour les informer des directives en vigueur. Les visites sont interdites dans les foyers pour personnes âgées et les EMS. Cette interdiction est désormais étendue aux foyers pour personnes handicapées et aux institutions d’aide en cas d’addiction. Il est également interdit aux résidents de ces établissements de séjourner temporairement à l’extérieur, y compris le week-end. Les personnes en fin de vie peuvent recevoir des visites individuelles ; les visiteurs doivent se conformer aux instructions de l’institution. Les écoles spéciales et les foyers scolaires spéciaux cessent l’enseignement présentiel. Il faut en revanche assurer un accueil de jour pour les enfants qui ne peuvent pas être gardés à la maison. Les offres stationnaires et le portage des repas aux personnes âgées doivent être maintenus.

La DSSI est très attentive à ce que la centaine d’organisations de soins ambulatoires actives dans le canton (p. ex. les services d’aide et de soins à domicile) puissent poursuivre leur activité. Le maintien des soins à domicile permet d’éviter des hospitalisations. Les institutions et les organisations peuvent adresser leurs questions aux services indiqués par courrier.

Prise en charge des enfants assurée dans les garderies

Le canton de Berne applique les directives de la Confédération : les crèches ne peuvent être fermées que s’il existe des offres d’accueil de remplacement adéquates. Les garderies et les organisations d’accueil familial de jour continuent de prendre en charge tous les enfants qui ne bénéficient pas d’une possibilité de garde privée. La garde ne doit pas être confiée à des personnes particulièrement à risque. Les contacts avec d’autres enfants doivent être limités au maximum. La prise en charge doit être assurée si possible par petits groupes stables de 4 à 5 enfants.

Plusieurs arrêtés du Conseil-exécutif pour mettre en œuvre les mesures de la Confédération

L’ordonnance 2 du Conseil fédéral sur le COVID-19 délègue plusieurs tâches d’exécution aux autorités cantonales compétentes. Le Conseil-exécutif a adopté les arrêtés nécessaires à cet effet.

Le Conseil-exécutif a arrêté également les modalités d’application des mesures dans le domaine de l’exécution judiciaire. Les visites dans les établissements de détention sont interdites, à l’exception des visites des autorités, des médecins et des avocats inscrits au registre des avocats. Les personnes détenues auront davantage accès au téléphone, entre autres, afin de pouvoir maintenir des liens avec le monde extérieur.

Afflux d’appels sur la hotline de l’organe de conduite cantonal

La hotline de l’organe de conduite cantonal a reçu quelque 10 000 appels depuis le 28 février dernier. Le 0800 634 634 a enregistré des pointes de plus de 1000 appels par jour en particulier le 5 mars, après l’annonce des critères applicables aux manifestations, puis les 16 et 17 mars, lorsque la Suisse a été déclarée en situation extraordinaire. Cet afflux a entraîné des temps d’attente. Les personnes qui appellent s’inquiètent surtout pour leurs moyens de subsistance et posent des questions sur l’accueil des enfants. Malgré la difficulté de la situation, les appelants restent aimables et compréhensifs.  

Toutes les informations sur la situation du coronavirus dans le canton de Berne : www.be.ch/corona.

Aperçu des communiqués