Aperçu des communiqués

Commission des finances concernant le rapport de gestion 2019 Comptes 2019 réjouissants – Perspectives incertaines pour les prochaines années

20 mai 2020 – Communiqué de presse; Grand Conseil

La Commission des finances a pris connaissance avec satisfaction des comptes 2019. Elle se félicite en outre que la qualité de la présentation des comptes ait encore été améliorée. Les répercussions financières de la crise du coronavirus sur les comptes du canton sont incertaines, mais elles affecteront lourdement les budgets et les comptes dans les années à venir.

Le compte de résultats du canton de Berne boucle 2019 sur un excédent de revenus de 265 millions de francs et un solde de financement positif de 249 millions de francs, ce qui est réjouissant. Cependant, le solde de financement positif s’explique avant tout par des investissements une fois encore inférieurs au montant budgété. La Commission des finances espère que le Conseil-exécutif exploitera plus efficacement le budget d’investissement à l’avenir. Elle salue le fait que le gouvernement ait approuvé des mesures qui devraient déboucher sur une planification plus réaliste. La question se pose néanmoins de savoir comment le canton pourra gérer la hausse énorme des investissements, qui passeront de moins de 400 millions de francs en 2019 à plus de 900 millions de francs net en 2025-2026.

Le coronavirus change la donne

La pandémie de coronavirus a bouleversé la situation financière. Le Conseil-exécutif est en train d’analyser les conséquences financières de cette crise sur les comptes 2020 et sur le processus d’élaboration du budget 2021 et du plan intégré mission-financement 2021 à 2024. Il a laissé entendre qu’il communiquera les résultats à la commission.

Présentation des comptes encore améliorée

Comme les effets concrets peuvent difficilement être quantifiés pour l’heure, la Commission des finances s’est concentrée plutôt sur les aspects techniques des comptes. Elle a relevé que les services financiers ont apporté de nouvelles améliorations dans la mise en œuvre du MCH2. Bien que le Contrôle des finances ait encore émis des réserves concernant la présentation des comptes, surtout à la Direction des travaux publics et des transports, des progrès substantiels sont visibles. En outre, le Conseil-exécutif et la commission ont convenu de simplifier les prescriptions relatives à la présentation des comptes et de ne plus se fonder sur les IPSAS. Cela permettra d’éviter des dépenses supplémentaires importantes qui ne profitent pas directement au canton. Les normes IPSAS (International Public Sector Accounting Standards) sont les normes comptables internationales du secteur public.

La Commission des finances propose à l’unanimité d’approuver toutes les propositions du Conseil-exécutif concernant le rapport de gestion 2019.

Documentation

Aperçu des communiqués