Aperçu des communiqués

Coronavirus Le Conseil-exécutif favorable à une autorisation obligatoire pour les grandes manifestations

31 juillet 2020 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Le gouvernement du canton de Berne est favorable à une autorisation obligatoire pour les grandes manifestations rassemblant plus de 1000 personnes. Toutefois, il faut que la compétence de délivrer les autorisations revienne exclusivement à la Confédération, et non pas aux cantons, et que des critères stricts s’appliquent.

Dans le cadre d’une modification de l’ordonnance COVID-19, le Conseil fédéral propose trois possibilités pour remplacer l’interdiction des grandes manifestations de plus de 1000 personnes qui est en vigueur jusqu’au 31 août 2020. Au vu de l’évolution épidémiologique actuelle, le canton de Berne est favorable au maintien d’une réglementation au-delà du 31 août 2020. Il privilégie la solution imposant une autorisation pour organiser de grandes manifestations rassemblant plus de 1000 personnes. Il estime cependant que la compétence de délivrer les autorisations doit revenir non pas aux cantons, comme le prévoit le projet, mais à la Confédération. En effet, cette dernière est seule à même de garantir une uniformité de la pratique à l’échelle nationale. Le canton de Berne souhaite que les conditions d’octroi des autorisations soient strictes et comportent, par exemple, l’obligation de porter le masque pendant la manifestation, une limitation du nombre de participants, la création de secteurs à l’intérieur de la manifestation ainsi que pour les entrées et les sorties ou encore des restrictions concernant la restauration.

Il est d’autant plus justifié d’attribuer à la Confédération la compétence d’octroyer les autorisations que les grandes manifestations attirent souvent un public venu de plusieurs cantons voire de l’étranger. Les ligues sportives professionnelles, par exemple, devraient bénéficier d’un régime spécial ; des prescriptions uniformes au niveau national sont plus contraignantes et il faut pouvoir trouver des solutions sur mesure. Par contre, il serait problématique et inadéquat aux yeux du Conseil-exécutif que les soirées de masse, comme les festivals organisés par les bars ou les pubs, ou encore les fêtes de la bière obtiennent des autorisations.

Le Conseil-exécutif est tout à fait favorable à la proposition de rendre le port du masque obligatoire dans les transports aériens.

Aperçu des communiqués