Aperçu des communiqués

Crues Point de la situation : 17 juillet 2021

17 juillet 2021 – Communiqué de presse; Chancellerie d'Etat

Il y a lieu de penser que les lacs ont atteint leur niveau maximal. Mais le reflux sera lent et les débits de l’Aar en aval des lacs restent élevés. La situation demeure donc tendue sur le front des crues. La plus grande prudence s’impose. La population est appelée à éviter les secteurs concernés.

De brèves précipitations sont encore possible dans la soirée de samedi et dans la nuit de samedi à dimanche. Elles pourront être abondantes par endroits. Un temps sec s’installera à partir de dimanche.

Les lacs ont atteint leur niveau maximal. Ils vont commencer à baisser, mais lentement. Les débits de l’Aar en aval des lacs restent élevés.

Le point de la situation en détail :

Lac de Brienz
Il a atteint un maximum de 565,20 mètres d’altitude vendredi soir. Ce chiffre est inférieur de 10 cm au niveau de crue.

Lac de Thoune
Il a atteint un maximum de 558,75 mètres d’altitude la nuit dernière. Ce chiffre est supérieur de 45 cm au niveau de crue, mais inférieur de 50 cm à la crue de 2005.

Lac de Bienne
Il a atteint un maximum de 430,94 mètres d’altitude la nuit dernière. Ce chiffre est supérieur de 59 cm au niveau de crue et du même ordre de grandeur que la crue de 2007.

L’Aar à Berne
Le débit maximal a été mesuré vendredi, à 562 m3/s. Ce chiffre est inférieur de 50 m3/s environ par rapport à 1999.

Données hydrologiques actuelles :
Canton de Berne: vue d'ensemble des dangers naturels (données actuelles sur les eaux et la neige)

Abaissement du niveau des lacs du pied du Jura

À la demande du service de régulation du canton de Berne, les représentants des cantons concernés (VD, FR, NE, BE, SO, AG) se sont concertés avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) hier vendredi (16.7.21). Ils ont décidé d’un commun accord de continuer à augmenter le débit de l’Aar à la sortie du lac de Bienne afin de créer de la place dans les lacs de Bienne, Morat et Neuchâtel en cas de nouvelles précipitations. Il faudra plusieurs semaines avant que les lacs ne retrouvent un niveau normal pour la saison. Afin d’accélérer la décrue, le barrage de régulation de Port augmentera donc le débit de l’Aar à la sortie du lac de Bienne.

Selon le règlement de régulation de la deuxième correction des eaux du Jura, le débit à la sortie du lac de Bienne ne peut pas excéder 650 m3/s. Les cantons partenaires et l’OFEV viennent de s’entendre sur un relèvement temporaire de ce débit maximal à 750 m3/s au barrage de Port. Cela accélérera le reflux des lacs de Bienne, Neuchâtel et Morat afin d’accroitre la sécurité des riverains et de créer de la place en cas d’éventuelles nouvelles précipitations. L’augmentation du débit sera progressive. Elle tiendra compte des précipitations et des autres apports d’eau dans l’Aar en aval du lac de Bienne. L’OFEV et les cantons suivent de très près l’évolution de la situation. Le débit de l’Aar restera donc très élevé en aval du lac de Bienne durant les prochaines semaines. Afin de protéger les cantons en aval, le débit maximal de 850 m3/s au poste de mesure de Murgenthal (AG) défini dans le règlement de régulation sera respecté (condition dite de Murgenthal).

Suite à la crue de 2007, les cantons parties au règlement de régulation et l’OFEV se sont donné la possibilité de se concerter en cas de situation extraordinaire afin de prendre des mesures dérogeant au règlement. C’est en vertu de ce mécanisme que l’augmentation temporaire du débit de l’Aar au barrage de Port a été décidée hier vendredi d’un commun accord par les parties prenantes.

Police cantonale : présence renforcée sur le terrain et relèvement du niveau d’alerte

Les passants, les curieux ainsi que les personnes en excursion sont toujours appelés à ne pas se rendre dans les secteurs concernés ni à proximité des rives afin de ne pas se mettre en danger et de ne pas gêner les forces d’intervention dans leur travail. En particulier, il faut impérativement maintenir libres les axes empruntés par les services de sauvetage. La Police cantonale bernoise a renforcé sa présence préventive dans des lieux névralgiques ces derniers jours. En outre, la totalité du corps de police est en état d’alerte renforcée afin de pouvoir faire face à d’autres événements éventuels ou apporter si nécessaire une aide à la population et aux services de sauvetage.

Sept organes de conduite régionaux et neuf organisations de protection civile mobilisés

Sept organes de conduite régionaux et leurs états-majors spécialisés continuent de coordonner la lutte contre les conséquences de la crue sur leur territoire. Le long de l’Aar, autour du lac de Bienne et dans le Jura bernois, neuf organisations de protection civile ont déployé quelque 190 membres pour apporter un soutien aux autorités et aux services du feu, dont 250 membres sont mobilisés sur le terrain. Ces engagements se poursuivront tout au long du week-end.

Situation sur les routes cantonales

En raison de la situation actuelle (état au 17.7.21 à midi), certains tronçons de routes cantonales sont fermés à la circulation ou accessibles de manière limitée. En raison du débordement du lac de Bienne, la route cantonale Locraz (Lüscherz) – Fenis (Vinelz) reste fermée à la circulation ; une déviation a été mise en place. La route de contournement de Kiesen en direction de Jaberg reste également fermée en raison d’une remontée de la nappe phréatique ; une déviation via Kirchdorf a été mise en place. En outre, on roule toujours sur une seule voie sur la route cantonale entre Wattenwil et Burgistein ainsi qu’entre Homberg et Teuffenthal. Enfin, la route cantonale reliant Gunten à Merligen est rouverte à la circulation normalement depuis le 17 juillet 2021 à 5h30, l’ordre de fermeture nocturne ayant été levé.

Nota bene

Pour en savoir plus

Vous trouverez sur le site www.be.ch/crues un aperçu de la situation actuelle des dangers ainsi que des informations complémentaires sur le niveau des lacs, le débit des cours d’eau et le volume des précipitations.

Aperçu des communiqués