Aperçu des communiqués

Crues Point de la situation : 18 juillet 2021

18 juillet 2021 – Communiqué de presse; Chancellerie d'Etat

Bien que la tension soit un peu retombée sur le front des crues, le niveau de risque reste élevé sur les lacs et les rivières à cause de la vitesse des courants et de la présence de bois flottant. Les interdictions de navigation et de baignade prononcées par les préfectures doivent être respectées avec la plus grande rigueur. Il est fortement déconseillé de pratiquer quelque activité que ce soit sur les cours et les plans d’eau.

En raison du niveau élevé des lacs, l’Aar reste très gonflée en aval de ces plans d’eau bien que son débit à Berne soit redescendu en-dessous de 500 m3/s. Le niveau de la plupart des autres cours d’eau est en baisse depuis vendredi (16.7.21).

Le niveau des lacs de Brienz, Thoune et Bienne se situe actuellement entre 15 et 30 cm au-dessous des maximas enregistrés. La baisse se poursuit sur les lacs de Brienz et de Thoune. Le niveau du lac de Neuchâtel a continué d’augmenter pour atteindre le même niveau que le lac de Bienne. L’eau du lac de Bienne ne peut donc plus s’écouler dans le lac de Neuchâtel. De ce fait, le niveau du lac de Bienne ne baissera plus que très lentement à partir de maintenant.

Comme annoncé, le débit à la sortie du lac de Bienne a été augmenté la nuit dernière. Il se situe actuellement à 700 m3/s.

Aucunes précipitations abondantes ne sont attendues ces prochains jours.

Données hydrologiques actuelles

Il est impératif de respecter les interdictions en vigueur sur les lacs et les rivières

Même si le beau temps va se généraliser et si le niveau des eaux a tendance à baisser, la pratique d’activités sur les lacs et les cours d’eau du canton de Berne reste très risquée en raison de la vitesse élevée des courants et de la présence potentielle de bois flottant. C’est pourquoi les interdictions émises par les préfectures restent en vigueur. Le lac de Bienne, le canal Nidau-Büren, l’Aar jusqu’à Soleure et le canal de la Thielle jusqu’au lac de Neuchâtel restent interdits à la navigation jusqu’à nouvel ordre ; cela concerne tous les types d’embarcation. Par ailleurs, la navigation, la baignade, le paddle et les activités assimilées sont interdits jusqu’à nouvel ordre sur le lac de Thoune, le lac de Wohlen et l’Aar entre le lac de Thoune et Berne. La pratique d’activités dans ou sur tous les autres lacs et rivières est très fortement déconseillée. Les personnes qui auront fait le choix de se mettre en danger doivent s’attendre dans le pire des cas à ce que les services de sauvetage ne parviennent pas à se rendre sur le lieu de l’accident en temps utile pour venir à leur secours.

La protection civile reste mobilisée

Dix organisations de protection civile ont déployé quelque 190 membres sur l’ensemble du territoire cantonal pour apporter un soutien aux services du feu, aux organes de conduite régionaux et aux communes dans la gestion des conséquences de la crue. Leur engagement est actuellement coordonné par neuf organes de conduite régionaux. Les interventions se concentrent le long de l’Aar et autour des lacs. La plupart de ces engagements se poursuivront la semaine prochaine.

Situation sur les routes cantonales

En raison de la situation actuelle (état le 18.7.21 à midi), certains tronçons de routes cantonales sont fermés à la circulation ou accessibles de manière limitée. Suite au débordement du lac de Bienne, la route cantonale Locraz (Lüscherz) – Fenis (Vinelz) reste fermée à la circulation ; une déviation a été mise en place. La route de contournement de Kiesen en direction de Jaberg reste également fermée en raison d’une remontée de la nappe phréatique ; une déviation via Kirchdorf a été mise en place. En outre, on roule toujours sur une seule voie sur la route cantonale entre Wattenwil et Burgistein ainsi qu’entre Homberg et Teuffenthal. Enfin, la route cantonale reliant Gunten à Merligen est rouverte à la circulation normalement depuis hier samedi (17.7.21).

Nota bene

Pour en savoir plus

Vous trouverez sur le site www.be.ch/crues un aperçu de la situation actuelle des dangers ainsi que des informations complémentaires sur le niveau des lacs, le débit des cours d’eau et le volume des précipitations.

Aperçu des communiqués