Aperçu des communiqués

Crues Point de la situation : 19 juillet 2021

19 juillet 2021 – Communiqué de presse; Chancellerie d'Etat

Le niveau des lacs de Brienz et de Thoune baisse continuellement. Après une forte décrue ce week-end, le lac de Bienne stagne. En l’absence de précipitations, il devrait retrouver son niveau de crue vers la fin du week-end prochain. Le lac de Thoune devrait faire de même dès demain mardi. La police des lacs et l’Office des eaux et des déchets continuent de sortir des lacs des volumes importants de bois flottant : plus de 4000 m3 ont été évacués au cours des deux dernières semaines.

Un temps ensoleillé et sec est prévu jusqu’à vendredi midi, même si la probabilité d’averses augmente mercredi en haute montagne dans l’Oberland bernois. Du fait du niveau élevé des lacs, l’Aar conserve des débits élevés en aval des lacs.

Situation sur les lacs :

Lac de Brienz
Le niveau est en train de baisser. On peut tabler sur une vitesse de décrue de 15 cm/jour ces prochains jours.

Lac de Thoune
Le lac de Thoune baisse également pour le moment. On peut tabler sur une vitesse de décrue de 15 à 20 cm/jour ces prochains jours. Le niveau de crue (558,30 m d’altitude) devrait ainsi être atteint dans la journée de mardi.

Lac de Bienne et débit à la sortie du lac de Bienne
Ce lundi (19.7.21), le débit au barrage de régulation de Port à la sortie du lac de Bienne est de l’ordre de 730 m3/s, soit 10% au-dessus du débit maximal prévu par le règlement de régulation. Ce dépassement est possible en vertu d’une décision prise d’un commun accord par les cantons concernés et par l’Office fédéral de l’environnement vendredi dernier.

Après une notable décrue depuis ce week-end, le niveau du lac de Bienne stagne. Parce que le niveau du lac de Neuchâtel a légèrement dépassé celui du lac de Bienne, de l’eau reflue du premier vers le second. Le volume total des apports d’eau dans le lac de Bienne explique que son niveau stagne malgré l’augmentation du débit de sortie.

En l’absence de précipitations, voici comment la situation pourrait évoluer concernant les lacs du pied du Jura.   Le niveau du lac de Bienne restera plus ou moins constant aujourd’hui et demain mardi. À partir de mercredi, la vitesse de décrue devrait s’établir à 10 cm/jour environ. Dans ces conditions, le lac de Bienne pourrait passer en-dessous de son niveau de crue vers la fin de la semaine. Le retour à un niveau normal sera plus long. Il pourra prendre 2 à 3 semaines en l’absence de précipitations notables pendant cette période.

Si le temps reste sec, le lac de Neuchâtel ne devrait pas retrouver son niveau normal avant un mois environ.

Données hydrologiques actuelles

La police des lacs et l’Office des eaux et des déchets évacuent ensemble le bois flottant

La police des lacs de la Police cantonale est toujours mobilisée pour rassembler et enlever le bois flottant en collaboration avec l’Office des eaux et des déchets. Au cours des deux semaines écoulées, 4000 m3 ont été évacués des barrages de collecte, dont près des trois quarts sur le lac de Thoune. Sur le lac de Bienne, le volume évacué représente environ 1000 m3, la hauteur des vagues et la force des courants ayant rendu temporairement impossibles les opérations de repêchage. Réalisées conjointement par la police des lacs et l’Office des eaux et des déchets, ces opérations ont notamment pour but d’éviter que du bois flottant ne s’accumule devant les installations de régulation et n’entrave le flux de l’eau. Jusqu’ici, cet objectif a été atteint.

Le bois flottant collecté et repêché par la police des lacs en collaboration avec des entreprises privées est acheminé en continu vers des installations de valorisation (p. ex. chauffage à distance). Sur le lac de Bienne, les équipes du service cantonal d’entretien de la correction des eaux du Jura participent à l’évacuation avec leurs propres bateaux. Ces travaux, pour lesquels la police des lacs de la Police cantonale a mobilisé tous ses effectifs disponibles, vont se poursuivre. Alors que les services cantonaux sont compétents pour l’enlèvement des gros volumes de bois flottant sur les lacs, le repêchage et l’évacuation de la partie de ce bois qui se retrouve dans les ports incombent aux exploitants portuaires. Quant au bois flottant qui échoue sur les rives, il doit être repêché et éliminé par les propriétaires ou les titulaires des droits de superficie concernés.

La protection civile participe aux travaux de déblaiement

À l’heure actuelle, douze organisations de protection civile ont déployé quelque 200 membres sur l’ensemble du territoire cantonal. Ils ont pour mission principale de prendre le relais des services du feu et de réaliser des travaux de déblaiement. La protection civile restera mobilisée ces prochains jours. Il n’est pas totalement exclu qu’elle doive étendre son engagement car il faut attendre que l’eau ait reflué pour pouvoir procéder aux travaux de déblaiement. Dix organes de conduite régionaux et leurs états-majors spécialisés continuent de coordonner la lutte contre les événements et leurs conséquences.

Le Conseil-exécutif remercie les forces d’intervention et la population

Depuis plusieurs jours, diverses organisations des villes, des communes et du canton font tout leur possible pour limiter au mieux les dégâts dus aux crues. Les membres de services du feu, de la Police cantonale et de la police des lacs, des organes de conduite régionaux, de la protection civile et d’autres organisations sont restés mobilisés en permanence. Le Conseil-exécutif rend hommage à leur action et adresse ses sincères remerciements à toutes les forces d’intervention et à toutes les personnes impliquées. Il est soulagé de constater que si les crues ont causé des dommages matériels importants, les vies humaines ont été épargnées : le pire a pu être évité grâce à la coordination et à la cohésion entre toutes les forces d’intervention et les organisations mobilisées. Malgré une situation délicate et parfois difficile à supporter, la population a apporté une contribution essentielle en manifestant une grande solidarité et en respectant les règles de conduite. 

Nota bene

Pour en savoir plus

Vous trouverez sur le site www.be.ch/crues un aperçu de la situation actuelle des dangers ainsi que des informations complémentaires sur le niveau des lacs, le débit des cours d’eau et le volume des précipitations.

Aperçu des communiqués