Retour à l'aperçu des communiqués

Protection de l’air Chaleur et sécheresse estivales : ozone en hausse

17 septembre 2018 – Communiqué de presse; Direction de l'économie publique

La charge en ozone a largement dépassé le niveau de l’an dernier à cause des fortes chaleurs, de la sécheresse et de l’intense rayonnement solaire tout au long de l’été. Les dépassements de la valeur limite sont eux aussi en forte hausse par rapport à 2017, même si les valeurs record de l’été 2003 n’ont pas été atteintes.

Les stations de mesure cantonales ont relevé des dépassements de la valeur limite de 120 µg/m3 fixée pour l’ozone pendant 116 à 319 heures d’avril à août 2018, une période particulièrement chaude et sèche. L’ordonnance fédérale sur la protection de l’air autorise une heure de dépassement par an au maximum. La concentration en ozone a ainsi été nettement plus élevée qu’en 2017. Les pics mesurés, qui se situent dans une fourchette de 148 à 185 µg/m3, sont légèrement plus élevés que l’an dernier, sans atteindre les valeurs record de l’été 2003. Cette année-là, la valeur limite avait été dépassée pendant 149 à 920 heures selon les endroits.

Les actions suivantes contribuent à réduire la charge en ozone :

  • Transports : la Confédération adapte en permanence les prescriptions applicables aux gaz d’échappement et à la qualité des carburants en fonction de l’évolution de la technique afin de diminuer les émissions de polluants du trafic routier. Les moteurs modernes et les nouvelles technologies permettent de produire moins d’émissions. Le canton de Berne contribue à la propreté de l’air en encourageant les transports publics et la mobilité douce et en prenant des mesures d’aménagement du territoire et de canalisation du trafic.

  • Installations : l’ordonnance sur la protection de l’air fixe des limites d’émission pour toutes les installations, que le canton applique dans le cadre de ses procédures d’autorisation, de contrôle et de mesure. 

  • Composés organiques volatils (COV) : la Confédération a instauré une taxe sur les COV afin d’inciter à en faire une utilisation économe.

  • Plan de mesures : le plan de mesures de protection de l’air 2015-2030 prévoit des dispositions plus strictes dans les secteurs où la pollution de l’air est excessive.

Les valeurs en temps réel de la pollution atmosphérique peuvent être consultées sur le site https://luftqualitaet.ch/qualite_air.

Nota bene

Qu’est-ce que l’ozone ?
L’ozone (O3) est un gaz rare naturellement présent dans l’air en petites quantités. Dans la stratosphère (20 à 40 km d’altitude), il nous protège du rayonnement ultraviolet du soleil, intense et dangereux. Mais à la surface de la terre, une trop forte concentration de ce gaz a des effets nocifs. Selon les conditions atmosphériques, l’ozone peut parcourir des distances importantes : il suffit de vents très faibles pour le transporter. Cela explique en partie pourquoi les concentrations mesurées à la campagne sont plus élevées.

Documentation

Retour à l'aperçu des communiqués