Retour à l'aperçu des communiqués

Regroupement de la HES bernoise La commission veut un campus Technique à Bienne

3 février 2012 – Communiqué de presse; Grand Conseil

La commission consultative du Grand Conseil bernois est en principe favorable à la création d’un campus Technique à Bienne comme première étape du regroupement de la HES bernoise. Quant à la deuxième étape, elle devrait être réétudiée par le Conseil-exécutif.

Présidée par le député Mathias Tromp, la commission consultative du Grand Conseil bernois s’est réunie à quatre reprises, en présence des conseillers d’Etat chargés du dossier, Barbara Egger-Jenzer, directrice des travaux publics, des transports et de l’énergie, et Bernhard Pulver, directeur de l’instruction publique. Elle a également entendu les représentants la Haute école spécialisée bernoise (HESB) et des trois communes qui abritent des sites. Enfin, la commission a interrogé le conseiller d’Etat Andreas Rickenbacher, directeur de l’économie publique, sur l’importance de la HESB et du projet de parc d’innovation national pour l’économie cantonale.

Lors de sa dernière séance, la commission s’est prononcée en faveur de la procédure par étapes proposée par le gouvernement. Un campus Technique devrait voir le jour dans une première phase à Bienne. Le campus devrait permettre la concentration du département « Technique et informatique ». Une très courte majorité de la commission a appelé de ses vœux une réduction du projet par rapport aux idées d’origine, essentiellement pour des raisons financières et de politique régionale. Selon la proposition du gouvernement, les départements Architecture, Construction et Bois auraient aussi dû être intégrés au campus de Bienne. La minorité de la commission a, quant à elle, soutenu la proposition gouvernementale d’origine.

La restructuration et la concentration des sites doivent être réalisées rapidement aussi lors de la seconde phase. Toutefois, la commission a renvoyé le rapport pour que le gouvernement réexamine ce point. Elle demande au Conseil-exécutif d’étudier à nouveau de manière approfondie la question de l’endroit où les départements restants pourraient être concentrés. Cet examen devra tenir compte en particulier des aspects de politique régionale, de politique économique et de politique de formation. Il faudra autant que possible tenir compte des bâtiments restants appartenant au canton dans la future structure de la HESB. Les sites de Berthoud et de Bienne doivent être examinés de manière équivalente. En guise de mesure destinée à créer la confiance, des groupes d’accompagnement formés des principaux représentants des régions devront être constitués pour les trois sites (Berne, Berthoud et Bienne).

En février 2011, le Conseil-exécutif avait décidé de regrouper la HES bernoise à Berne et Bienne. Le Grand Conseil avait alors demandé que les raisons de cette décision soient exposées dans un rapport. Le gouvernement a donc présenté les réflexions ainsi que les faits et chiffres qui ont conduit à sa décision dans un rapport, que le parlement cantonal examinera lors de sa session de mars.

Retour à l'aperçu des communiqués