Retour à l'aperçu des communiqués

Trois décennies d’études d’impact sur l’environnement Enjeux écologiques pris en compte à un stade précoce

30 décembre 2019 – Communiqué de presse

Cela fait trois décennies que le canton de Berne étudie l’impact sur l’environnement des grands projets de construction. Un millier de dossiers ont été analysés. Grâce à cette démarche, les intérêts de l’environnement sont pris en compte à un stade précoce dans les processus de planification et les projets de construction doivent respecter des normes environnementales plus strictes.

Depuis 1989, il est obligatoire d’étudier l’impact des installations susceptibles de porter des atteintes importantes à l’environnement. En trente ans, le canton de Berne a ainsi examiné environ un millier de grands projets de construction. Au départ, les études d’impact sur l’environnement (EIE) regardaient avant tout des projets routiers ou ferroviaires ainsi que des installations de détention d’animaux de rente, des gravières, des usines de traitement des déchets. Depuis quelques années, l’accent est mis sur les ouvrages énergétiques ou hydrauliques. 

Centrales hydrauliques et bâtiments industriels

En 2019, le canton a achevé 34 EIE. Elles concernaient des projets comme le parc éolien des Quatre Bornes près de Saint-Imier, à cheval sur les cantons de Berne et Neuchâtel, ou encore les centrales hydrauliques de Trift dans la région du Grimsel et de Sousbach dans la vallée de Lauterbrunnen. D’autres projets ont également été approuvés, comme les extensions de la plateforme logistique de la Migros à Schönbühl ou de la manufacture de Rolex à Bienne, ou six ouvrages hydrauliques sur l’Aar, la Kiese, la Singine et la Worble.

Nouvelles préoccupations, nouvelles installations

Trois décennies après leur introduction, les EIE sont devenues une évidence pour la plupart des maîtres d’ouvrage privés et publics. Mais cet instrument a besoin d’évoluer. Il doit notamment accorder plus d’importance à de nouvelles préoccupations, comme la protection du climat, et aux installations d’un nouveau genre, par exemple pour l’exploitation thermique des cours d’eau. Si ces innovations sont souhaitables pour le climat, elles ne sont pas sans risque pour l’environnement.

Retour à l'aperçu des communiqués