Retour à l'aperçu des communiqués

Rapport de mise en œuvre 2019 et mesures 2020-2024 Pour des transports moins gourmands en énergie

25 juin 2020 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Il faut qu’à l’avenir les transports dans leur ensemble consomment moins d’énergie dans le canton de Berne et contribuent ainsi à la mise en œuvre de la stratégie énergétique cantonale, qui vise à terme une « société à 2000 watts ». Les mesures pour y parvenir sont exposées dans un rapport du Conseil-exécutif.

La consommation d’énergie dans les transports représente un tiers environ de la consommation totale d’énergie en Suisse. Elle n’a pu être jusqu’à présent ni réduite, ni stabilisée dans ce secteur, à la différence d’autres secteurs.

Des mesures concrètes pour réaliser les objectifs

Le Conseil-exécutif prévoit des mesures concrètes pour réduire la consommation d’énergie et les émissions ces quatre prochaines années. Il souhaite par exemple une conversion progressive du parc automobile de l’administration cantonale aux motorisations énergétiquement efficaces. Dans les transports publics, le canton prévoit de cofinancer la conversion du parc de bus vers des véhicules à faibles émissions. Le Conseil-exécutif veut encourager en particulier la mobilité électrique en équipant les bâtiments cantonaux des infrastructures de recharge nécessaires. Le canton verse déjà des contributions aux petites et moyennes entreprises pour la construction de stations de recharge.

Encouragement du trafic cycliste et du covoiturage

Pour ce qui est de la procédure d’octroi du permis de construire, le gouvernement cantonal entend assouplir l’obligation de construire des places de stationnement. Par ailleurs, des itinéraires prioritaires devraient rendre le trafic cycliste plus attrayant. Le canton compte aussi soutenir davantage de projets de covoiturage. Des systèmes de guidage seront de plus en plus utilisés pour gérer le transport motorisé individuel, si bien qu’il ne sera pas nécessaire de développer les infrastructures routières. Enfin, le Conseil-exécutif se propose de renforcer l’effet incitatif écologique de l’impôt sur les véhicules à moteur en modulant ses barèmes.

Vers le rapport

 

Retour à l'aperçu des communiqués