Retour à l'aperçu des communiqués

Le Conseil-exécutif approuve la concession en faveur de la centrale de Trift

19 août 2020 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Le Conseil-exécutif soutient la demande de concession des Forces motrices de l’Oberhasli pour la construction d’une nouvelle centrale à accumulation dans la zone du glacier de Trift. L’usine contribuerait dans une large mesure à la réalisation des objectifs de la transition énergétique en Suisse. Le Grand Conseil débattra de la demande lors de la session d’hiver.

Les Forces motrices de l’Oberhasli (KWO) veulent construire en aval du glacier de Trift, dans la vallée de Gadmen, un nouveau lac d’accumulation et une centrale électrique. L’entreprise a déposé une demande de concession dans ce sens auprès du canton. La centrale électrique pourrait produire 145 gigawattheures d’électricité supplémentaires par an à partir de sources d’énergie renouvelable. De plus, le lac d’accumulation devrait contenir un volume d’eau qui permettra de produire 215 gigawattheures d’électricité supplémentaires pendant les mois d’hiver.  

Une contribution importante à la transition énergétique

Le Conseil-exécutif est favorable au projet, dont la contribution à la transition énergétique est importante. L’énergie hydraulique couvre actuellement 50% environ des besoins en électricité dans le canton de Berne. Conformément à la stratégie cantonale d’utilisation de l’eau, la production d’électricité hydraulique devrait être augmentée de 300 gigawattheures d’ici à 2035. Grâce à la production d’électricité supplémentaire, la centrale de Trift couvrirait la moitié environ de l’augmentation visée. Le projet est important aussi d’un point de vue national, car il couvrirait près de dix pour cent des besoins supplémentaires en énergie hydraulique prévus par la transition énergétique.

Sécurité d’approvisionnement accrue en hiver

Le volume de stockage supplémentaire de 215 gigawattheures permet en outre de produire davantage d’électricité en hiver, une saison où la demande est plus forte. Enfin, la centrale contribue grandement à la stabilisation du réseau électrique suisse, l’énergie supplémentaire étant disponible à court terme.

Prescriptions légales respectées

Le projet respecte toutes les prescriptions légales. Il est indéniable qu’il affecte le paysage, en particulier dans la zone du lac sous le glacier de Trift. Selon le Conseil-exécutif, les intérêts économiques l’emportent néanmoins globalement sur ceux de la préservation de l’état naturel du paysage. La concession demandée peut être octroyée assortie de charges. Le gouvernement cantonal a rejeté toutes les objections formulées, les jugeant infondées. 

Le Grand Conseil débattra de la demande de concession lors de la session d’hiver 2020.

Retour à l'aperçu des communiqués